Beau retour de l’Europe à Coubertin

Handball

Jeudi soir, le Stade Pierre de Coubertin retrouvait l’Europe ! A l’occasion de la 2ème journée de l’EHF Champions League, le Paris Saint-Germain Handball accueillait le Dinamo Bucarest. Battus en fin de match en ouverture dans le chaudron de Veszprém (34-31), les Rouge et Bleu avaient fort à faire face à une formation roumaine en pleine confiance, après avoir fait tomber Kielce la semaine précédente (32-29). Une affiche à ne pas prendre à la légère, comme le rappelait Nedim Remili avant la rencontre.

Pourtant, ce sont bien les visiteurs qui débutent le mieux la partie (3’ : 0-2). Mais le temps de rodage du Club de la capitale est très court ! En quelques instants, après un triplé de Nedim Remili (5’ : 2-2) et plusieurs parades de Vincent Gérard, ce sont nos joueurs qui prennent les commandes de la rencontre (10’ : 7-5). Plus solides en défense, ils exploitent parfaitement les contres et creusent un premier écart intéressant (14’ : 9-6). En très grande forme dans ce début de rencontre, Nedim donne ensuite quatre longueurs d’avance à son équipe, en résistant à un défenseur et en marquant en force.

Nos ailiers ont aussi beaucoup d’opportunités de se mettre en évidence, à l’image de Benoît Kounkoud, qui s’offre un doublé en quelques secondes sur deux attaques rapides (20’ : 14-7). Les Parisiens se montent intraitables dans tous les secteurs et il est très difficile pour le Dinamo de venir faire trembler nos filets (24’ :16-8). De l’autre côté du terrain, Dainis Kristopans use de sa puissance pour maintenir l’écart (27’ : 18-11). A la pause, après une nouvelle parade de Vincent, conjuguée à un missile sur le buzzer de Mikkel Hansen, les Rouge et Bleu comptent un avantage de +10 !

A la reprise, malgré cette avance conséquente, les Parisiens continuent de jouer tous les coups à fond et marquent sur plusieurs engagements rapides (34’ : 27-14). Notre ligne offensive est très adroite (75% d'efficacité, contre 53% pour les Roumains) ! Alors que la 40ème minute n’est pas encore atteinte, Nikola Karabatic inscrit déjà le 30ème but de son équipe (38’ : 30-17). Coubertin est à la fête et l’est encore plus, lorsque Nedim trouve Elohim Prandi qui défie la gravité pour marquer un magnifique kung-fu (42’ : 33-20). Le spectacle s’empare définitivement de l’enceinte parisienne quand Kamil Syprzak marque son 100ème but en Ligue des Champions avec Paris (48’ : 36-22) et qu’Adama Keita inscrit une jolie roucoulette (49’ : 37-22).

Il reste une poignée de minutes à jouer, le Paris Saint-Germain Handball semble avoir fait le nécessaire pour se rendre la fin de rencontre plus facile (52’ : 37-24). Dans les ultimes instants, il continue de régaler (57’ : 39-28) et s’impose ! Les Rouge et Bleu décrochent donc leur première victoire européenne de la saison. De très bon augure, avant deux déplacements, à Créteil en Liqui Moly StarLigue, puis à Flensbourg, pour le compte de la 3ème journée de Ligue des Champions, mercredi.

Les réactions d'Adama Keita, Vincent Gérard et Raul Gonzalez :

 

(Crédits : A.Gadoffre/TeamPics/PSG)