Adama Keïta : « On a un goût d'inachevé »

Confiné en région parisienne, Adama Keïta a vécu de loin son sacre de Champion de France avec le Paris Saint-Germain. Lors d’un entretien accordé à PSGTV, l’ailier gauche de la Section Handball nous a livré son regard sur la situation actuelle.

Confiné à domicile – comme le reste de la population française – Adama Keïta n’a pas eu le bonheur de fêter avec ses coéquipiers le septième sacre de Champion de France de la Section Handball du Paris Saint-Germain. En effet, la Ligue nationale de handball a officialisé l’arrêt du championnat à huit journées de la fin, et confirmé ainsi le titre de champion de France du club francilien, son sixième de rang.

En savoir plus sur le titre de Champion de France de Handball

Et si la domination des Rouge et Bleu ne souffre d’aucune contestation (ils n’ont perdu aucun match cette saison), la célébration du titre reste en suspens en attendant les retrouvailles avec ses coéquipiers. Une situation forcément inédite pour Adama Keïta : « Faute de confinement, le championnat s'est stoppé pour nous. Du coup, on a été désignés champions. Je ressens un sentiment un peu particulier, parce que je pense qu'on a un goût d'inachevé sur ce championnat. Jusque-là on était invaincus. Mais on est très contents, on prend le titre quand même. »  

Des propos qui font écho à ceux de Nikola Karabatic, qui s'est également confié : « Je m’en souviendrai toute ma vie de ce titre-là… Disons que j’ai des sentiments partagés. D’un côté, je suis heureux et je me dis que ce titre était vraiment mérité au vu de notre domination, cette saison, dans toutes les compétitions nationales. D’un autre côté, il y a de la tristesse car on aurait aimé finir la saison. Il y a un peu d’amertume car on performait bien jusque-là, on était dans une bonne dynamique, avec de bonnes sensations. Et puis, surtout, on aurait voulu profiter de ce titre ensemble, le célébrer en tant qu’équipe. On pratique un sport collectif pour partager de telles émotions entre nous, au sein de l’équipe, et aussi avec nos supporters. Mais bon, on ne va vraiment pas se plaindre. Des gens vivent en ce moment des situations bien pires que la nôtre. Des gens tombent malade, des gens meurent…»

En attendant de pouvoir savourer pleinement le 7ème titre de champion de l’histoire du club avec ses coéquipiers, Adama Keïta s’occupe avec philosophie : « On ne sait pas comment ça va se passer, on ne sait pas si on va reprendre les entraînements, parce qu’apparemment, on va reprendre la saison plus tard que prévu. Donc, je pense qu'il va y avoir une reprise un peu avant les vacances. Moi, tous les jours, je fais mon sport, je donne des cours en ligne donc ça me permet aussi de m’entraîner. Moi ça m’occupe, ça m’entretient, au moins je transpire et ça fait du bien. »

Voir cette publication sur Instagram

heads up, destiny @aj__prod #paris #psg #handball #throwback #stayathome

Une publication partagée par Adama Keita (@adama_keita9) le 14 Avril 2020 à 3 :46 PDT

Et si la période n’est pas évidente pour les sportifs, le n°9 a aussi pensé à tous les amoureux de handball : « Essayez de vous occuper au mieux, restez bien chez vous, faites un maximum de sport, d’une manière ou d’une autre, soyez de bons citoyens. On se retrouve très bientôt sur les terrains ! »