Tiane Endler : « Nous pouvons réaliser des choses importantes »

Féminines

La gardienne de but du Paris Saint-Germain, auteure d'une année remarquable, fait le bilan de 2020 et se projette déjà sur les objectifs de la sections féminines en 2021 pour PSGTV.

Que retiens-tu de l’année 2020 du Paris Saint-Germain ?

« Ça a été une année particulière, difficile, compliquée pour certains plus que pour d'autres. Quant au football, nous traversons de très bons et de très mauvais moments. C'est la beauté du football qui vous donne envie de continuer, de jouer, de gagner. Nous avons la chance de vivre avec ces émotions en continu et je pense qu'en résumé cela a été une année très positive pour moi, pour nous, nous n'avons rien à redire alors j'espère que ça continuera comme ça, avec la santé, la famille et le reste viendra. »

Quel regard portes-tu justement sur ta propre année au sein de l’équipe féminine ?

« Je pense avoir beaucoup grandi en tant que joueuse et en tant que personne. J'ai réussi à m’épanouir au plus haut niveau. Être dans l'un des meilleurs clubs du monde nécessite d'être toujours à un bon niveau, de repousser ses limites, de s'entraîner chaque jour pour être meilleure. Ça me fait beaucoup grandir en tant que joueuse et en tant que personne aussi. Ça fait 4 ans que je suis ici et je me sens chez moi. Je suis très heureuse de tout ce que nous avons fait ensemble et j'espère que nous pourrons continuer à accomplir des belles choses. »

C’est aussi une année au cours de laquelle le championnat s’est brutalement arrêté, alors que vous étiez toutes proches de Lyon en tête du championnat…

« Nous avons fait du bon travail au club. Nous n'avons pas terminé le championnat l'année mais nous étions très proches du 1er, Lyon, avec encore de nombreux matches à jouer. On a sentiment que nous aurions pu faire encore mieux et peut-être remporter le championnat. Ça n'a pas été possible mais j'espère que cette année nous allons réussir. D’ailleurs cette saison, c’était une vraie satisfaction de pouvoir battre Lyon au Parc des Princes. Cela faisait déjà plusieurs années que nous n’arrivions pas à les battre, tout en étant très proches de le faire. Ça nous redonne confiance, de savoir que nous pouvons réaliser des choses importantes, que nous avons battu l'une des meilleures équipes du monde et que nous pouvons battre n'importe qui. »

As-tu l’impression que l’équipe progresse ?

« Je pense qu'un pas en avant a été fait, nous sommes beaucoup sûres de notre force, nous travaillons toutes pour le même objectif, et ça aide beaucoup. Nous avons eu une bonne préparation aussi et ça s'est senti. Nous nous sommes senties très à l'aise, avec plus de confiance et j'espère que ça se reflétera à la fin de l'année avec un titre pour le club parce que je pense que nous le méritons depuis quelques saisons. Nous en avons été très proches, il a manqué cette dernière étape et je pense que cette année nous pouvons y parvenir avec l'équipe que nous avons. »

On imagine que c’est aussi une vraie satisfaction d’être la meilleure défense du championnat ?

« Je pense que le plus dur est de rester concentrées et attentives même s’il y a peu de danger. Il y a peu d'occasions pour l'équipe adverse et c'est dans ces rares occasions qu'il faut répondre présent. C’est ce qui rend mon poste génial, de devoir intervenir 1-2 fois, et de se montrer décisif. Je pense que nous avons réussi à le faire cette année toutes ensemble, nous n’avons concédé que deux buts. Je pense que pour nous toutes, c'est une motivation d'être la meilleure défense. Ça donne envie à toute l'équipe de défendre encore plus, de refuser de prendre des buts. Toute l'équipe défend, toute l'équipe attaque. Je pense que c'est la clé cette année. Et puis, nous nous connaissons toutes très bien et ça aide beaucoup. L'équipe est devenue plus unie dans ce sens parce que nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années. »

Vous êtes encore engagées en Womens Champions League. C’est un objectif pour toi ?

« La Ligue des champions est toujours une compétition différente, avec des émotions et une motivation différente, que toutes les équipes veulent gagner. Il faut continuer à travailler toute l'année pour pouvoir gagner cette compétition, continuer avec une concentration maximale. Je crois que si nous nous concentrons à 100% sur ce que nous devons faire, nous pouvons y parvenir. »

ENDLER

Quel est la bonne résolution de l’équipe féminine pour 2021 ?

« La clé c’est de garder en tête que nous n'avons encore rien gagné, que nous avons maintenant une période de vacances, une période de repos dont nous devons profiter et que lorsque nous allons revenir, nous devons poursuivre nos efforts si nous voulons gagner des titres. Ça a été une excellente année mais on doit continuer à s'améliorer si on ne veut pas que nos progrès n’aient servi à rien. Je pense que nous devons toutes revenir avec un maximum de motivation, peut-être que nous sommes plus près que les autres années de gagner un titre mais nous ne l'avons pas encore fait. »