Olivier Echouafni : « Tout est possible face à Barcelone »

A la veille de la demi-finale retour de Women's Champions League face au FC Barcelone, l'entraîneur du Paris Saint-Germain s'est exprimé au micro de PSG TV en marge de la séance d'entraînement à l'Estadi Johan Cruyff.

L'ETat d'esprit avant le match retour

« Tout reste à faire. Tout reste possible. On a eu un peu plus de temps pour préparer ce match retour. On savait les qualités de cette équipe de Barcelone. Elles nous l'ont démontré au match aller. Mais maintenant, on va tout faire pour se qualifier. Il y aura 90 minutes, peut être 120. Peut être les penalties. Mais voilà, tout est tout est possible. On a cette capacité à faire de bons matchs à l'extérieur et à perforer souvent les défenses des équipes adverses. »

LES CLés du match

« Je pense qu'il va falloir gérer les émotions. C'est ce qui nous a perturbés, je pense, par rapport au match aller. Il faut qu'on soit concentré, très concentré. Ça va se faire sur les détails. Chaque placement peut être déterminant. Et puis ensuite, une grosse solidarité, beaucoup de solidarité. A l'image de ce qu'on a pu faire à Lyon, où on a été capable, malgré des circonstances difficiles, un début de match compliqué, de relever la tête et mettre en place notre jeu avec de la diversité. Il va falloir le faire aussi demain. »

Un groupe qui vit bien ensemble

« Les filles ont cette capacité à être concentrées au moment clé. Le moment clé c'est demain demain, à 12 heures. Il faudra tout de suite être dans le match. Avant cela, tout ce qui se passe, qu'elles puissent vivre vraiment sereinement l'évènement, c'est aussi un atout. Ça veut dire aussi qu'elles ont progressé. Ça veut dire qu'elles ont emmagasiné de l'expérience et que l'échéance et le match, c'est demain. Donc cette ambiance là? Moi, j'en suis très content. »