Olivier Echouafni : « Se projeter vers les quarts »

Après la qualification des siennes, dans un contexte particulier, pour les quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League, Olivier Echouafni a évoqué la rencontre face à Lyon qui attend désormais les Parisiennes.

Coach, quel regard portez-vous sur cette qualification au contexte si particulier ?
« Effectivement c’est particulier, mais je pense qu’il faut surtout retenir notre qualification. La situation sanitaire n’est pas simple en ce moment, il faut s’adapter. Nous aurions préféré jouer nos deux matchs, et ne pas subir une défaite 3-0, mais c’est comme ça aujourd’hui. Je tiens quand même à féliciter mes joueuses pour leur sérieux lors du match aller. Maintenant il faut se projeter vers les quarts de finale de la compétition, qui vont arriver très rapidement. »

L’équipe n’a plus joué depuis un petit moment, avec même des séances d’entraînement annulées. Comment garde-t-on un groupe au top dans ce genre de situation ?
« C’est encore une question d’adaptation. Le plus important est l’état de santé de notre groupe et de nos joueuses. Elles ont chacune reçu un programme individuel adapté, qu’on pouvait parfois effectuer en visio. Nous étions en contact permanent, pour suivre leur évolution depuis le dernier entrainement collectif. Le groupe s’est arrêté en tout une semaine, ce qui est important dans le haut niveau car elles ont besoin d’entrainement régulier et quotidien. Nous avons pu retrouver les terrains du centre d’entrainement hier, mais nous continuons de nous entrainer par groupe. Mais je tiens à préciser que la motivation et la détermination de mes joueuses est au plus haut niveau. »

On connaissait déjà le tirage des quarts de finale. C’est donc Lyon le prochain adversaire en Champions League. Ce sera forcément un nouveau duel de haute volée ...
« Forcément, comme toutes les confrontations face à cette équipe. Nous les connaissons très bien et elles nous connaissent parfaitement. Ça sera un duel serré, mais ça sera un grand match comme souvent. L’Olympique Lyonnais est le tenant du titre de la Ligue des Champions sur les 5 dernières saisons. Ce n’est pas rien. »

Ce choc n’arrive-t-il pas un peu tôt dans la compétition ?
« Oui ce match arrive tôt, car il s’agit aussi de deux équipes françaises et qu’il n’y aura qu’un seul représentant de notre pays pour les demi-finales de la compétition. Nous aurions préféré les jouer en finale, mais le tirage à été fait ainsi. Nous les recevrons donc en premier la semaine prochaine. »