Olivier Echouafni : « Le parcours des garçons doit nous aider »

A quelques heures du quart de finale de Women's Champions League face à Arsenal, l'entraîneur Parisien et son attaquante Kadidiatou Diani veulent s'inspirer du parcours des garçons en Champions League.

Olivier Echouafni (Entraîneur du Paris saint-Germain Féminines)
« On a envie de réussir un gros coup, d’arriver au 30 août, ça voudrait dire qu’on aura fait un magnifique tournoi. Une formule particulière, inédite, mais là ou on a aussi envie d’inscrire notre nom au palmarès. Nous avons autant de chances que les autres équipes et les filles sont impatientes de commencer la compétition. Quand on joue une équipe anglaise, on sait qu’il va y avoir beaucoup de combativité. Arsenal est une équipe qui ne lâchera rien jusqu’au bout. C’est pour ça que nous devons avant tout nous servir du passé, de ce que nous avons connu contre Chelsea et ne pas le rééditer. La formule est sensiblement différente mais, l’idée c’est d’avant tout s’attendre à un vrai combat. De mettre en place notre jeu, qui est basé sur un jeu de passes, de possession, et puis les mettre en difficulté.
Le parcours des garçons doit nous aider, doit nous inspirer. On leur souhaite vraiment l’apothéose, le graal, de soulever cette magnifique coupe. Si on peut nous aussi suivre le même chemin, ça serait quand même assez magique, et historique pour Paris. »

Kadidiatou Diani (Attaquante du Paris saint-Germain Féminines)
« C’est vrai que c’est une édition inédite, mais nous sommes venus bien préparées, et nous avons hâte d’être samedi soir. Nous n’avons pas eu l’occasion de rencontrer Arsenal, mais nous les avons étudié à la vidéo, maintenant on connait leurs points forts et leurs points faibles. On les étudie du mieux qu’on peut et puis on va essayer de les contrer. Sur cette compétition, les garçons sont une source d’inspiration. Nous avons envie d’arriver au même stade qu’eux. »