Olivier Echouafni : «L’objectif est de confirmer»

Féminines

L’entraîneur de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain évoque la rencontre de la 10e journée de D1 face au Paris FC, ce dimanche 6 décembre à 14h45 au Stade George Lefèvre de Saint-Germain-en-Laye.

Coach, comment la préparation du derby se déroule-t-elle ?
« La récupération est très importante, surtout après un match aussi important que la victoire face à Lyon. Elle l’est également en raison de la semaine internationale, pendant laquelle les joueuses se sont dispersées aux quatre coins du monde. L’idée est donc de pouvoir récupérer. Le prochain match aura lieu dimanche, ce qui est déjà une bonne chose. L’équipe va enchaîner quatre matches en dix jours, et il faudra qu’elle réponde présente pour bien terminer l’année. »

Comment abordez-vous ce derby face au Paris FC ?
« L’objectif est de confirmer, confirmer ce que l’on a très bien fait contre Lyon. L’idée est d’enchaîner et de faire tourner notre compteur, comme nous le faisons très bien depuis le début de la saison. On a beaucoup de séries en cours aussi, et de nombreux d’objectifs. On veut les poursuivre et les atteindre. »

L’équipe doit maintenant enchaîner après la belle victoire contre Lyon…
« On pourrait se dire que c’est notre meilleur match par rapport à l’adversaire mais, en fait, on est un peu dans la continuité de ce que l’on fait depuis plusieurs semaines. Je suis très content pour les joueuses car ça y est, elles ont ce petit déclic. Il nous a manqué lors du Trophée des Championnes (1-1, 3 t.a.b. à 4), en finale de Coupe de France (0-0, 3 t.a.b. à 4) ou en demi-finale de Champions League (0-1), où le match s’est joué sur un détail. À un moment donné, il fallait que l’on parvienne à obtenir ce résultat. Elles l’ont fait avec leurs qualités, leur abnégation et leur courage, notamment en deuxième période. Elles ont fini complétement rincées ! Mais il y a eu une vraie solidarité, autant chez celles qui ont débuté que chez celles qui sont entrées en cours de match ou qui n’ont pas joué. Les visages, les sourires, la fierté… Cette victoire nous a fait du bien ! »

L’objectif est désormais de surfer sur ce succès…
« Bien évidemment, cela ne s’arrête pas là. Cette neuvième journée était importante car c’était une confrontation directe, et parce qu’il fallait récupérer les points perdus à Bordeaux (0-0). Mais rien n’est fini. Il y aura le match retour face aux Lyonnaises, et avant cela, des matches contre Bordeaux, le Paris FC, Montpellier et toutes les autres équipes. C’est bien d’avoir gagné, mais nous savons que nous allons devoir continuer à travailler. On a deux rencontres de championnat importantes avant Noël, à commencer par ce derby contre le PFC, puis Le Havre pour conclure l’année. »