Les Parisiennes remportent la première manche !

Féminines

Victorieuses de Häcken 2-1, les Parisiennes prennent une option en vue d'une qualification pour la phase de poules de l'UEFA Women's Champions League.

C’est dans un froid quasi hivernal que les Parisiennes disputent leur premier rendez-vous européen ce mercredi. Un choc à enjeux pour les joueuses de la capitale avec un ticket pour la phase de poule de la Champions League à la clé de cette double confrontation ! L’occasion pour Gérard Prêcheur d’aligner un onze inédit avec les premières apparitions en rouge et bleu de Sarah Bouhaddi et Jackie Groenen ! 

A l'origine des premières fulgurances, les Franciliennes. L’entame du match est  à la hauteur de l’enjeu ! Demi-finalistes la saison dernière, les Rouge et Bleu signent un super démarrage à l’image du tir lointain de Sakina Karchaoui passé tout près des cages (4e) ou encore de la tête d’Amanda Ilestedt qui passe juste au-dessus des buts (5e). Les hôtes de la Porte d’Auteuil multiplient les attaques et cela finit par payer ! Sur un nouveau corner bien dosé de Ramona Bachmann, Lieke Martens reprend somptueusement le ballon de la tête et s’offre l’ouverture du score (1-0, 12e). Paris est récompensé !

Les Rouge et Bleu continuent sur le même tempo, Hackën est à l'affût. Et alors que Paris joue jusqu'ici un match à sens unique, la gardienne adverse réalise un long dégagement qui atterrit dans le dos de la défense parisienne. Marika Bergman-Lundin saisit le ballon et l’opportunité, fonce vers le but pour remettre son équipe à égalité (1-1, 24e). Surprises mais confiantes, les Parisiennes poursuivent leur domination à l’image de la tête de Paulina Dudek passée à quelques centimètres du cadre (41e).  

Au retour du vestiaire, les Rouge et Bleu peuvent compter sur le soutien indéfectible des supporters venus se casser la voix. Poussé par son douzième, Paris donne beaucoup mais ne parvient pas à faire le break. Les tentatives sont pourtant nombreuses. Lieke Martens tente sa chance sur un centre millimétré d’Ashley Lawrence, mais le ballon file au-dessus des cages de Jennifer Falk (65e).

A force de persévérance, la délivrance est arrivée ! A la réception d’un nouveau centre de Lawrence, Kadidiatou Diani catapulte le cuir au fond des filets et offre l’avantage aux siennes (2-1, 86e). Les joueuse de Gérard Prêcheur laissent exploser leur joie, la première mission est accomplie.

L’équipe féminine du Paris Saint-Germain sort vainqueur de cette manche aller. Une avance que les Parisiennes devront confirmer dès le mercredi 28 septembre du côté de Göteberg. Un rendez-vous décisif à ne surtout pas manquer !