Les Parisiennes prennent une option

Féminines

L'équipe féminine du Paris Saint-Germain a réussi ses débuts en UEFA Women's Champions League en s’imposant 2-0 face au Gornik Leczna ce jeudi 10 décembre au Stadion Gornika Leczna, à l'occasion des 16es de finale aller.

Fortes de leur série de huit victoires consécutives en D1, les Parisiennes ont donc pris la direction du sud-est de la Pologne où le GKS Gornik Leczna, qui a validé son ticket pour les 16es en s'imposant 4-1 contre les Croates du ZNK Split puis 2-1 face aux Chypriotes de l'Apollon Ladies FC, les attendait. Quatre jours après la victoire 4-1 lors du derby contre le Paris FC, Olivier Echouafni alignait un onze légèrement remanié (Cook, Simon, Bachmann et Huitema remplaçaient respectivement Paredes, Morroni, Geyoro et Katoto) et offensif pour l’entrée en lice des Rouge et Bleu dans la compétition.

D’entrée, le club de la capitale mettait la pression sur le but du triple champion de Pologne en titre. Sur deux corners de Sara Däbritz, la Polonaise Paulina Dudek frappait juste à côté (5e), avant que Kadidiatou Diani n’ait vu son tir en déséquilibre être capté par Anna Palinska (8e). Sur coup franc ensuite, l’Allemande enroulait sa frappe des 20 mètres qui passait à quelques centimètres du cadre (13e). Trouvée par Ramona Bachmann dans la surface, Diani croisait sa tentative que le dernier rempart polonais repoussait.

À la lutte avec son défenseur, Jordyn Huitema remportait son duel pour glisser le ballon au fond des filets (0-1, 16e). Les Rouge et Bleu ne se contentaient pas de l’ouverture du score et sur un centre de Diani, Sandy Baltimore plaçait sa volée juste au-dessus (19e). Ce ne sera que partie remise pour le duo, puisque sur un nouveau centre du numéro 11 parisien, la jeune internationale tricolore plaçait une tête imparable (0-2, 25e).

Au retour des vestiaires, la pression était de nouveau mise sur le but polonais. Mise sur orbite par Bachmann, Huitema perdait son face-à-face avec Palinska (55e), tandis que Diani voyait sa frappe contrée in extremis (56e). Après un beau dribble dans la surface, Baltimore trouvait ensuite le poteau (58e). Après un petit festival technique, Bachmann enroulait un tir au ras du poteau mais le portier du GKS détournait sa tentative (76e). Däbritz tentait bien une dernière fois sa chance, mais son lob ne surprenait pas Palinska (90e).

Le club de la capitale a donc pris une belle option sur la qualification pour les 8es de finale de la compétition avant la manche retour, qui se déroulera ce mercredi 16 décembre à 14h30 au Stade Georges Lefèvre, en conclusion de son année 2020. Avant cela, les Parisiennes auront affronté Le Havre, trois jours plus tôt à la même heure et déjà à Saint-Germain-en-Laye, à l'occasion de la 11e journée de D1, dernière étape de la phase aller de championnat.