Ashley Lawrence : « C'est maintenant que la saison se joue »

Avant d’affronter le FC Barcelone dimanche en demi-finale aller de la Womens Champions League, Ashley Lawrence a évoqué pour PSGTV cette fin de saison excitante sur tous les tableaux.

Ashley, éliminer les Lyonnaises septuples championnes d'Europe, sur leur propre terrain, en quart de finale retour de la Women's Champions League... On imagine que ça procure beaucoup de joie ?

« Complètement. Nous étions très heureuses de la victoire contre Lyon. Ça faisait longtemps qu’on affrontait cette équipe en championnat, plusieurs fois en Ligue des Champions, et je pense qu’on a montré beaucoup de choses dans ce match et que la victoire était méritée. »

Comment fait-on pour laisser passer l’euphorie, afin de se projet sur l’adversaire pour les demies finales ?

« D’abord, nous sommes à fond dans la récupération, puis on se prépare aussi pour cette demi-finale. On sait que ça va être un match serré, de très haut niveau. Mais on est prêtes pour chercher cette victoire. »

Tu connais très bien les futurs adversaires en demi-finales, puisqu’il s’agit du FC Barcelone, une équipe que tu as déjà affrontée avec le Paris Saint-Germain. Quel souvenir en gardes-tu ?

« C’est vrai, je faisais déjà partie de l'équipe qui a affronté le Barça en 2017, et je me souviens que c’était déjà une équipe qui avait beaucoup de qualités, avec de bonnes joueuses dans ses rangs. C'était ma toute première année en tant que professionnelle, et je me souviens que cette saison-là, avec Paris nous avions affronté les plus grandes équipes d’Europe, comme le Barça, le Bayern Munich mais aussi Lyon en finale. Ce sont de très grandes équipes, de très grandes joueuses, et qui comptent beaucoup d’internationales. »

Comment sens-tu le groupe à l’approche de ce match décisif ?

« Je pense que tout le monde veut gagner cette Ligue des champions pour montrer qu'on en est vraiment la meilleure équipe d'Europe. Pour nous, tout gagner est toujours un objectif et cette année, on est sur une bonne dynamique sur tous les tableaux. On est en tête du championnat, on fait aussi des bons matches sur la scène européenne. Je pense que c'est vraiment un très bon test pour nous. Mais la priorité, c’est de rester concentrées sur le match de dimanche. On prend les matches les uns après les autres, afin de bien nous préparer mentalement et physiquement, d’appliquer les consignes du coach et du staff du mieux que possible. Je pense qu'on a un très bon état esprit en ce moment. »

C’est une fin saison passionnante qui vous attend, sur la scène nationale et européenne, mais c’est aussi beaucoup de pression. Comment vois-tu le sprint final ?

« Je pense que la clé c’est de rester vraiment concentrées, car c'est vraiment maintenant que la saison se joue. On n'oublie pas tout le boulot qu'on a fait jusque-là, tous les sacrifices qui ont été fait pour arriver ici. On a fait beaucoup de bon matches et je suis fière de toutes les joueuses. En plus, dans cette saison un peu compliquée, avec la crise sanitaire et la nécessité de nous y adapter, ce n’était pas évident. Mais tout le monde a fait d’énormes efforts, toutes les joueuses, tout le staff, le groupe. Aujourd’hui, on est plus motivées que jamais parce qu'on sait qu’il ne reste plus beaucoup de matches. On se dit que c’est possible de gagner des titres. Et ça, on le sait depuis le début de la saison. Avec cet effectif, tout est possible. »