Une saison, mille émotions !

Le Paris Saint-Germain a décroché un nouveau quadruplé cette saison, en plus d'avoir atteint la finale de l'UEFA Champions League pour la première fois de son histoire. Retour sur une saison remplie d'émotion !

Le club de la capitale a remporté le 9e titre de champion de France de son histoire, sans doute celui au contexte le plus improbable. Après 27 matches disputés et 68 points glanés par les Parisiens, soit 12 de plus que son dauphin marseillais, le gouvernement et la LFP ont mis un terme à la saison 2019-2020, pour cause de crise sanitaire. Le titre, attribué au Paris Saint-Germain, ne souffre d'aucune contestation.

En championnat, le club de la capitale aura disputé son dernière rencontre au Parc des Princes, face à Dijon, alors que la crise sanitaire frappait déjà aux portes du pays. Une victoire 4-0 comme pour sceller l'issue de cet exercice 19-20, quelques jours avant une victoire retentissante à Lyon en demi-finale de Coupe de France (1-5) et la victoire 2-0 face à Dortmund, en 8e de finale retour de l'UEFA Champions League.

Les Rouge et Bleu avaient ouvert le bal de leur saison en s'imposant face à Nîmes 3-0, avant de s'incliner la semaine suivante à Rennes (2-1). Après une défaite, surprise, et à domicile cette fois, face à Reims (0-2), lors de la 7e journée, le Paris Saint-Germain se défait ensuite de Toulouse, Metz, Strasbourg, Lyon... Les champions en titre prennent alors rapidement les rênes de la Ligue 1.

Lors de la 11e journée, Paris reçoit l'OM pour le premier - et le seul - Classique de la saison. Les Marseillais prennent l'eau, Paris inscrit 4 buts en première période et balaye les Phocéens qui s'accrocheront ensuite à la deuxième place jusqu'à l'arrêt de la saison.

La suite du championnat est marquée par plusieurs matches fous... une victoire 4-0 à Saint-Étienne, dans un chaudron embrasé, un match nul 3-3 complètement explosif face à Monaco au Parc des Princes, qui s'écroulera trois jours plus tard en match en retard, sur le Rocher, pour une victoire 4-1 des Rouge et Bleu. Le Parc voit des buts, Lyon s'y incline 4-2, puis Bordeaux 4-3, entre temps, Paris passe par toutes les émotions à Amiens (4-4), mené 3-0 puis menant 4-3 avant d'être rejoint...

Un championnat placé sous le signe de la folie, à plusieurs niveaux, et au goût, pour toujours, d’inachevé, mais qui offre au Paris Saint-Germain un 9e sacre mérité.

Au cours du mois de juillet, les hommes de Thomas Tuchel remportent la Coupe de France face à Saint-Étienne (1-0) et la Coupe de la Ligue, dernière du nom, contre Lyon (0-0, 6-5 t.a.b.). Ajoutez à cela le Trophée des Champions décroché en début de saison à Shenzhen face au Stade Rennais (2-1), les Parisiens s'adjugeaient le 4e quadruplé de son histoire.

Puis Paris prend la direction du Portugal, pour disputer le Final 8 de l'UEFA Champions League. Face à l'Atalanta en quart de finale, les Rouge et Bleu sont menés 1-0 jusqu'à la 90e minute de jeu et l'égalisation de Marquinhos. Choupo-Moting envoie les Parisiens en demi-finale trois minutes plus tard, pour un retournement dantesque (1-2) ! En demi-finale, Leipzig plie face à une équipe parisienne sérieuse, appliquée et virevoltante (3-0) qui se qualifie pour la première finale de Champions League de son histoire. Paris s'incline finalement 1-0 au terme d'une rencontre de très haut niveau, une dernière marche que le Paris Saint-Germain voudra retrouver le plus vite possible, pour vivre, encore et encore, des émotions sans pareil !