Une finale, des buts et un titre : un début de saison canon !

Equipe première

Pour son tout premier match officiel de la saison, le Paris Saint-Germain s’est offert un nouveau titre, en ne faisant qu’une bouchée du FC Nantes lors du Trophée des Champions (4-0).Retour sur cette belle soirée !

Après une préparation estivale pleine de promesses et 4 victoires en autant de matches amicaux disputés, le Paris Saint-Germain passait aux choses sérieuses sur la pelouse du Bloomfield Stadium, en démarrant sa saison officielle avec un match au sommet du football français : le Trophée des Champions ! Et quoi de mieux qu’une affiche historique face au FC Nantes, face à un Antoine Kombouaré si familier, pour lancer la saison avec le sel des grands rendez-vous ?

Pour Christophe Galtier et ses hommes, il était donc temps de passer de la théorie à la pratique ! Et tandis que le coach endossait pour la première fois son costume d’entraîneur - confirmant au passage son 3-4-1-2 - les onze Parisiens avaient quant à eux revêtu leur costume de gala pour se montrer à la hauteur de l’évènement…

On s’attendait à une opposition de style, entre ce Paris tourné vers l’offensive, et ce Nantes ultra-défensif, et ça n’a pas manqué. Mais dès les premières minutes de la rencontre, les Rouge et Bleu ont tout donné pour briser l’armure nantaise : on a vu des tentatives de Messi, des ballons soyeux de Verratti pour Sarabia, des combinaisons entre Vitinha et Neymar Jr, et même une énorme occasion signée du duo Kimpembe-Marquinhos (13e).

Et sur le premier temps fort des Canaris, c’est finalement du duo Neymar Jr – Messi que la lumière est venue ! Le Brésilien, avec son flair inimitable, a trouvé une ouverture lumineuse pour lancer l’Argentin, qui s’offrait le luxe de dribbler un Lafont médusé (1-0, 25e).

La machine à rêver était lancée. Et la connexion Ney-Messi aussi ! Une opportunité de l’un, une occasion de l’autre… Et c’est justement le n°10 qui a fait le break d’un superbe coup franc fouetté du droit, faisant parcourir un joli frisson dans le stade juste avant la pause (2-0, 45+5e).

De retour des vestiaires avec un bel avantage en poche, les hommes de Galtier ont poursuivi sur leur belle lancée, confirmant toutes les bonnes dispositions affichées depuis le début de l’été. Y compris celle de Sergio Ramos, qui avait été le tout premier à marquer lors de la préparation, et qui s’est payé le luxe d’une belle talonnade pour enfoncer le clou (3-0, 57e) !

Le scenario s’est ensuite déroulé sans accroc, et Neymar Jr a fini de saler l’addition sur un penalty qu’il avait lui-même obtenu (4-0, 81e).

Ultime fulgurance d'un match tout en maîtrise pour nos Parisiens. Appliqués et surmotivés à l'aube de ce nouvel exercice, les champions de France n'ont pas manqué leur entrée en lice avec une copie très aboutie pour récolter un premier trophée. Une première pierre qui pose les fondations de cette saison 2022-23.