Tournés vers Barcelone

Equipe première

C’est le retour de la Champions League ! Quatre ans après leur dernière confrontation, le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone s’affrontent ce mardi 16 février à 21h, à l’occasion des 8es de finale aller.

À quelques jours de cette rencontre attendue par tous, Mauricio Pochettino, ainsi que plusieurs joueurs de l’effectif parisien se sont exprimés sur leur état d’esprit au micro de PSG TV.
Les Rouge et Bleu s’étaient qualifiés pour la phase finale de Champions League lors de la dernière journée de phase de poule au terme d’une campagne intense. Après un début de compétition nuancé, le Paris Saint-Germain était parvenu à réaliser un sans-faute lors de la phase retour en s’imposant à Manchester United, contre Leipzig et Basaksehir.
Le FC Barcelone a, quant à lui, terminé deuxième de son groupe après s’être disputé la tête de celui-ci avec la Juventus. « J’ai vu l’évolution de Barcelone avec l’arrivée du nouvel entraîneur » a déclaré Mauricio Pochettino. « Ils sont sur un chemin nouveau et sont entrés dans un nouveau chapitre. C’est une équipe solide avec des idées claires. Ce sont de très grands joueurs. Ils sont toujours formés pour gagner. C’est un grand club tout comme le Paris Saint-Germain qui ne veut rien d’autre que gagner. Nous travaillons pour donner une structure, des idées de jeu, des plans de jeu, mais à la fin ce sont les joueurs qui feront pencher la balance d’un côté ou de l’autre. »

Avec 8 confrontations directes au cours des 8 dernières années, Parisiens et Catalans se connaissent très bien. Au fil du temps, cette rencontre est devenue un rendez-vous incontournable de la plus prestigieuse des compétitions européennes, toujours plus passionnante à jouer et à regarder. Marco Verratti est prêt et souhaite revivre les succès du parcours européen de la saison dernière : « C’est un très beau match à jouer, tout le monde l’attend, c’est normal. Il faut être bien mentalement pour arriver dans les meilleures conditions possibles. C’est une grande affiche que j’ai hâte de disputer, contre une grande équipe, des grands joueurs. Nous avons fait un très grand parcours l’année dernière et nous voulons le reproduire cette année. Nous sommes une équipe intelligente qui apprend de ses erreurs, le football est imprévisible mais il faut jouer à 100%. Nous allons tout donner. »

« C’est un match marquant dans mon histoire ici à Paris. » se souvient Marquinhos à propos de son premier match face au FC Barcelone en 2014. « Encore aujourd’hui les gens qui m’arrêtent se souviennent de ce moment, de cette rage. C’était un match serré, très compliqué. Nous avions fait un bon match et ils avaient une très bonne équipe. L’émotion et la rage sont sorties instinctivement, c’est ça qui était marquant pour moi et pour les supporters. »


Alessandro Florenzi, lui, se remémore ces rencontres qu’il disputait sous les couleurs de l’AS Rome : « J'ai plusieurs souvenirs contre Barcelone lorsque je jouais à la Roma. Le premier est le but que j'ai marqué contre eux depuis le milieu du terrain. Le second, c'est au retour des quarts de finale quand nous les avons battus 3-0. C’est une soirée mémorable qui restera dans l'histoire de la Roma. Chaque fois que j'y pense, j'ai des frissons. Dans certains matches, le mental est plus important que le physique. Il y a des matches où vous avez les supporters derrière vous pendant 90 minutes, ils parviennent à vous faire faire des choses magiques. Le mental est peut-être ce qui vous fait gagner un match. »

Privé de Champions League cette saison à cause de sa blessure au genou, Mauro Icardi de son côté ne cache pas son enthousiasme à l’idée de jouer les 8es de finale : « Il est évident que le 8e de finale aller sera un match important, un beau match contre une grande équipe. Nous connaissons la qualité des joueurs que nous avons. Nous allons faire de notre mieux dès le premier match et ensuite penser au retour. La meilleure préparation est de gagner chaque match. Mentalement, physiquement, c'est ce qui vous donne la confiance nécessaire pour continuer à gagner. »

A n’en pas douter, staff, joueurs et supporters sont impatients de retrouver la compétition qui les a tant fait vibrer la saison dernière !