Timothée Pembélé : « C’est peut-être un match pour les jeunes »

Interviews

Avant l’ultime match de l’année 2020 face aux Strasbourgeois, les titis parisiens ne cachent pas leur envie de fouler la pelouse du Parc des Princes.

4 apparitions pour Timothée Pembélé, 7 pour Kays Ruiz et 5 pour Bandiougou Fadiga : depuis le début de la saison 2019-2020, Thomas Tuchel envoie de plus en plus fréquemment les jeunes pousses du centre de formation sur le rectangle vert.
Avec l’hécatombe qui touche l’équipe première et le calendrier très soutenu des Rouge et Bleu, c’est un renfort de premier choix sur lequel le coach allemand ne se cache pas de compter.

PEMBELE

Alors pour la réception très attendue du RC Strasbourg au Parc des Princes ce mercredi soir, à l’occasion de la 17e journée de Ligue 1, les jeunes titis comptent bien se montrer.

« L’équipe est prête, on a bien travaillé cette semaine, on veut les 3 points et reprendre la tête du championnat. C’est peut-être un match pour nous les jeunes, parce que c’est le dernier de l’année. Je ne sais pas si le coach voudra faire tourner l’équipe mais ce serait bien pour nous les jeunes », s’est lancé Timothée Pembélé au micro de PSGTV, suivi de près par Kays Ruiz : « J’espère que le coach va offrir du temps de jeu aux jeunes, et surtout qu’on gagnera. »

Une question rapidement abordée par le technicien allemand ce mardi, en conférence de presse : « Est-ce qu’on verra des jeunes dimanche ? Peut-être, si c’est nécessaire et s’ils le méritent. Nous devons trouver des solutions avec l’avalanche de blessés, et ça ne vas pas être facile. On doit encore attendre  avant de décider car on a malheureusement des surprises lors des derniers entraînements. »

Une chose est sûre, c’est par le prisme de la victoire que Bandiougou Fadiga abordera la réception des Alsaciens : « Je veux qu’on gagne avec la manière, pour montrer qu’on veut la tête de ce championnat. »

Pour cet ultime match de l’année 2020, c’est un cadeau qui s’offre aux amoureux de la Ligue 1, puisque trois équipes se tiennent en un seul point au sommet du classement. Pour le Paris Saint-Germain, ce sera donc l’Alsace au menu.