Thomas Tuchel : «Un match de très haut niveau»

Conférences de presse

À la veille du 8e de finale aller de l’UEFA Champions League face à Dortmund, ce mardi 18 février à 21h au Signal Iduna Park, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias. Extraits.

ÉTAT D’ESPRIT

« Être confiants sera absolument nécessaire, sinon on ne pourra pas survivre dans ce stade, devant ce public. On peut être confiant car on a obtenu de bons résultats, dans toutes les compétitions. On attaque et on défend ensemble. L’état d’esprit sera important. Il faudra pouvoir s’adapter à plusieurs scénarios. Pour moi, c’est la clé. Dortmund possède des qualités, est très fort dans le contre-pressing, a des statistiques impressionnantes. Il faudra que l’on soit intelligent. Ce sera notre challenge. »

/media/101245/papier-3.jpg

RETOUR

« Je reviens ici pour la première fois depuis mon départ. J’ai croisé beaucoup de visages connus, des personnes heureuses de me revoir, et vice-versa. C’est un sentiment agréable. Je suis heureux d’avoir entraîné ici, et heureux d’entraîner aujourd’hui un club qui va affronter Dortmund. Si je n’avais pas été entraîneur, j’aurais regardé ce match. C’est un grand challenge. J’ai entraîné le Borussia pendant deux ans, c’était évidemment quelque chose de particulier. Mais il ne s’agit pas de moi. Nous voulons faire un grand match mardi, ma situation personnelle n’est pas importante. »

/media/101246/papier-4.jpg

AMBIANCE

« Il est toujours difficile de contrôler ses émotions, encore plus ici. Je ne suis pas sûr que ce soit possible pendant 90 minutes. On devra donc jouer avec intelligence, et ne pas être dans l’émotion. Mais pendant quelques phases, il faudra avoir la possibilité de s’adapter et de combattre. Ce sera un match de très haut niveau, il sera donc nécessaire d’être calmes, tranquilles, attentifs et intelligents. »