Thomas Tuchel : «Un gros match à Nice»

Conf' de presse

À la veille de la rencontre de la 10e journée de Ligue 1 face à Nice, ce vendredi 18 octobre à 20h30 à l’Allianz Riviera, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias. Extraits.

GROUPE

« Thilo Kehrer, Idrissa Gueye et Neymar Jr sont blessés, Juan Bernat est suspendu. Tous les autres s’entraînent et sont disponibles. On doit décider pour Julian Draxler et Colin Dagba après l’entraînement à grande intensité de ce soir. Ils ont fait une semaine d’entraînement mais je ne sais pas si ça suffira pour jouer contre Nice. Ce n’est pas la même chose de s’entraîner avec un petit groupe et de faire des matches. Kylian Mbappé s’entraîne normalement. »

/media/37629/tuchel-papier-1.jpg

NICE

« Je m’attends toujours à un gros match après une trêve, mais ce sera difficile de jouer vendredi soir à l’extérieur. Juan Bernat, Pablo Sarabia et Marco Verratti ne sont revenus qu’hier de leur sélection et doivent repartir dès ce soir. Mais j’ai confiance en mes joueurs qui sont restés avec nous pendant la trêve. Ils sont prêts. J’attends un match difficile à Nice, qui joue en 4-1-4-1 de façon serrée et équilibrée. De plus, la rencontre est juste avant un match de Champions League et une semaine avant la réception de Marseille. Il y a beaucoup d’obstacle à surmonter. C’est le défi. »

PATRICK VIEIRA

« C’était une de mes idoles quand je regardais le football. C’était un grand joueur avec une grosse personnalité. J’ai assisté à certains matches à New York lorsqu’il venait de commencer sa carrière d’entraîneur, mais je n’ai pas pu le rencontrer, juste l’appeler. C’est un grand joueur qui devient entraîneur et c’est bien qu’il transmette cela, même si c’est très difficile. C’est un travail complétement différent mais il faut l’apprendre sur le terrain. Patrick l’a fait aux États-Unis. C'est très bien pour commencer. Je lui souhaite le meilleur pour sa carrière d’entraîneur, mais après samedi ! »

/media/37630/tuchel-papier-2.jpg

MBAPPÉ

« Je suis content d’avoir trouvé un accord avec l’Équipe de France parce que ce n’était pas possible qu’il joue. Lundi, il a fait un entraînement individuel pour récupérer de sa blessure. Il ne pouvait donc pas jouer contre la Turquie, rencontre qui était le même jour. Il vient de faire une semaine d’entraînement complète. Je dois en parler avec lui parce que c’est différent de faire des entraînements avec un petit groupe que de jouer un match avec une intensité maximum. Il ne faut pas jouer à 80%, il faut être à 100% pour jouer ce genre de rencontres. »

VERRATTI

« Il a été capitaine de l’Italie et il l’a mérité. Les cinq joueurs avec qui je communique le plus souvent sont des leaders du vestiaire et il en fait partie. Il donne toujours tout ce qu’il peut pour le groupe et est très empathique. Il peut être un leader sur le terrain comme en dehors. S’il joue sans blessure et de façon rapide, il est formidable. C’est un joueur extraordinaire et on a besoin de lui. »

/media/37631/tuchel-papier-3.jpg

ICARDI

« Il n’est pas arrivé à 100% cet été mais il a déjà débuté certains matches importants. Il peut jouer avec une petite douleur. Il donne de l’intensité défensivement et est discipliné tactiquement. Il n’était pas avec l’Argentine pendant cette trêve et du coup, Mauro a pu entamer une bonne phase de préparation. Nous avons encore un petit doute sur sa forme mais je suis sûr qu'il peut débuter demain. Il se sent bien et n’est pas gêné par une douleur. »