Thomas Tuchel : «Nous sommes calmes»

Conf' de presse

À la veille de la réception du RC Strasbourg au Parc, en clôture de la 31e journée de Ligue 1, l’entraineur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel a évoqué ce rendez-vous face à la presse, depuis le Centre Ooredoo. Morceaux choisis.

 LE POINT SUR L’EFFECTIF :
« Neymar Jr et Edinson Cavani réalisent un travail individualisé, depuis plusieurs semaines. Ney a recommencé à courir et s’est entrainé avec ballon, quant à Edi il travaille intensivement. Ils ne sont pas avec l’équipe et donc ne serons pas avec nous pour le match demain. Moussa Diaby non plus, il est blessé, tout comme Marquinhos. Angel Di Maria n’est pas à 100% et donc il ne sera pas capable de jouer demain. Pour Thomas Meunier, on doit prendre une décision après la séance d’entrainement du jour. Quant à Gigi Buffon, il sera titulaire dans la cage demain. »

LE TITRE EN JEU CE WEEK-END :
« Cela ne dépendra pas que de nous, il faudra également que Lille ne gagne pas à Reims pour que l’on soit sacré. Je pense que Lille peut et va gagner, car cette équipe a beaucoup de qualités et joue avec confiance. J’ai regardé leur match à Nantes dimanche dernier (succès 3-2 à La Beaujoire), c’était d’ailleurs une rencontre très intense. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes, sans penser aux éventuelles conséquences du match. Notre responsabilité ce sera de gagner, même si c’est difficile de constituer une équipe avec autant de joueurs blessés, puisque l’on ne peut pas prendre de risques avec eux. Mais nous sommes calmes. »

LE PARCOURS EN LIGUE 1 :
« Certains estiment que c’est trop tôt dans la saison pour être champions ? Lorsque tu gagnes en permanence, tu arrives à un point où les autres pensent que c’est facile de gagner un titre ou que nos adversaires ne sont pas assez forts. Ce que je peux dire, c’est que nous vivons une belle saison, l’équipe affiche une mentalité exceptionnelle, a toujours la même faim de gagner. »

JUAN BERNAT :
« Il n’y a pas de secret avec Juan : il a beaucoup de qualités, une très bonne mentalité aussi. C’est un très grand professionnel. On reste très attentif à lui, car on sait qu’il n’avait pas beaucoup joué avec le Bayern Munich ces deux dernières saisons, mais ici, il se met dans les meilleures dispositions pour répondre présent tous les trois jours. Il réalise un gros travail de prévention avec les kinés, les physios, le mérite lui revient d’afficher un tel niveau. Cette saison, il a été très important pour nous, il évolue à plusieurs postes avec toujours le même état d’esprit. »