Thomas Tuchel : «Nous serons prêts»

Conf' de presse

À la veille du déplacement au Stade de la Beaujoire, à Nantes, à l'occasion du match en retard de la 28e journée de Ligue 1, l'entraîneur du Paris Saint-Germain a évoqué le match et l'état d'esprit de son groupe. Découvrez les temps forts de la conférence de presse.

LE GROUPE

« Marquinhos, Neymar, Cavani, Bernat, Verratti, Thiago Silva, Di Maria, Meunier seront absents pour le déplacement à Nantes. Neymar s’entraîne avec nous, il se sent bien il n’a pas de douleur. Il travaille dur, il joue avec nous et j’ai l’impression qu’il est très confiant. Il veut retrouver les terrains rapidement. »

LES DERNIERS MATCHES

« C’est une situation compliquée. On a beaucoup de joueurs blessés. L’équipe est fatiguée, les joueurs sont fatigués physiquement et moralement. Il y a encore eu des blessés face à Lille. Ce n’est pas facile, mais nous devons faire avec. Il faudra faire avec pour le déplacement à Nantes. Nantes est une bonne équipe, qui a de supers supporters. Jouer là-bas n’est pas facile, mais nous serons prêts. On travaille dur avec le staff, les médecins, les kinés. On doit analyser chaque blessure. On manque de joueurs, mais c’est la situation du club depuis janvier. Jouer à Lille était très difficile, avec le peu de joueurs disponibles. »

LA DÉFAITE À LILLE

« On doit l'accepter et rester calme, ensemble. Je ne pense pas que c’est une crise, mais une phase très difficile pour nous. On sentait que cela allait arriver, c’était de plus en plus difficile de gagner les matches. Je sais que nous pouvons être performants. C’est difficile de toujours gagner, sans arrêt. Chaque saison est différente. C’est difficile de battre les records… plus de buts, plus de victoires… Il y a des semaines compliquées mais c’est à nous de trouver des solutions. »

LE TITRE DE CHAMPION

« L’objectif est d’être champion très vite. On a eu la possibilité contre Strasbourg, puis contre Lille. Mais nous sommes confiants. Nous sommes capables d’être champions. Il nous reste une finale à jouer. Je ne sais pas si c’est la situation la plus compliquée. Il y a toujours des obstacles à surmonter. C’est comme ça. On doit toujours être attentif pour rester sur le bon chemin. Chaque situation est différente. On a perdu un match mais il y a des raisons à ça. »

SYSTÈME DE JEU

« Jouer avec un autre style de jeu est la chose la plus compliquée dans le football. Il faut avoir une équipe avec beaucoup d’expérience, de qualité. Pourquoi changer ? Nous avons vingt points d’avance, il faut essayer de faire la même chose, de faire au mieux avec notre propre style. Ce n’est pas le moment de changer notre style. Nous n’avons pas le temps de changer de tactique. Je ne pense pas que cela va aider, car les joueurs sont habitués à notre style de jeu. »