Thomas Tuchel : «Montrer une réaction»

Conférences de presse

L'entraîneur du Paris Saint-Germain a évoqué l'actualité du club de la capitale et la rencontre à venir face à Bordeaux en conférence de presse ce samedi depuis le Centre Ooredoo.

LE GROUPE

«Thomas Meunier est malade, Colin Dagba est blessé, tout comme Mitchel Bakker. Ils ne seront pas avec nous demain. Tous les autres se sont entraînés, nous avons une autre séance demain, mais je pense que tout le monde sera disponible.»

BORDEAUX

«Je m'attends à une équipe très défensive, prête à contre attaquer, nous devons nous adapter à toutes les situations possibles. Ce n'est jamais facile de recommencer après une défaite, mais c'est notre défi, et il faut que nous réagissions, au Parc qui plus est, et montrer que nous sommes capable de le faire. Bordeaux est une équipe forte sur coups de pied arrêtés, ils ont commencé la saison très fort, ils sont capable de garder le ballon. Il faudra être au top.»

/media/95216/papier-3.jpg

LE CALENDRIER

«On a quelques jours après Bordeaux pour analyser plusieurs choses, et du temps pour se préparer pour le prochain match. D'abord on joue Bordeaux, ce n'est pas facile mais nous devons montrer une réaction. Je sais que nous en sommes capables. Dans le sport c'est comme ça, on gagne puis on perd, et quand on perd on est mécontent de notre prestation, au final il faut réagir, la pression va monter dans les prochaines semaines, il faudra juste bien la gérer. C'est la loi du sport.»

LE MATCH A DORTMUND

«Pour moi, un match contre Dortmund là-bas est difficile à analyser, même en vidéo, après coup. Parce que l'atmosphère là-bas joue beaucoup. Sur le terrain, on le sent bien, en vidéo pas du tout. C'est un peu comme à Anfield. Cette ambiance peut transcender l'équipe, et de fait, l'analyse devient compliquée. Selon moi, nous avons manqué de détermination, la même que Dortmund avait, pour gagner ce match. Et nous n'avons pas su nous adapter à toutes les situations. Ce n'était pas notre meilleur match, nous le savons, mais nous avions beaucoup de joueurs qui revenaient de blessures... il y a toujours un contexte. Mais nous savons que nous devons progresser. Nous allons le faire.»

/media/48295/papier-conf.jpg

LE MATCH RETOUR

«On ne pense pas complètement au match retour de Dortmund déjà. Mais je pense que nous voulons d'ores et déjà montrer que nous sommes prêt pour ce match. Nous avons des matches de Ligue 1 et de Coupe de France, à nous de retrouver la confiance, mais nous allons préparer chaque match individuellement, même si Dortmund est sans doute un peu dans nos têtes déjà.»

ETAT D'ESPRIT

«Je sais que mes joueurs sont très compétitifs. Je les vois après une défaite, je vois qu'ils veulent tout de suite rebondir.  Ils ont envie de montrer qu'ils sont capable de le faire. Ça me rappelle notre confrontation avec Liverpool la saison dernière. Un match aller similaire, et une volonté de montrer notre réaction au retour, ce que nous avons fait.»