Thomas Tuchel : « J’attends une réaction »

Conf' de presse

À la veille de la réception de l’AS Monaco, en clôture de la 33e journée de Ligue 1, l’entraineur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel a évoqué cette affiche face à la presse, depuis l’auditorium du Centre Ooredoo en début de matinée. Morceaux choisis, thème par thème.

REVUE D’EFFECTIF
« Juan Bernat est suspendu pour le match de demain, Thomas Meunier et Thiago Silva sont blessés donc ne seront pas avec nous non plus. Pour Thiago Silva, c’est possible qu’il revienne pour la finale de Coupe de France. Quant à Stanley N’Soki, il évoluera avec l’équipe réserve ce week-end. Concernant Neymar Jr, Angel Di Maria, Marquinhos, Edinson Cavani, Julian Draxler, Eric-Maxim Choupo-Moting et Christopher Nkunku, il reste encore deux entrainements ce samedi et dimanche matin pour se prononcer. C’est possible qu’ils intègrent le groupe, mais une décision sera prise en fonction de ces deux ultimes séances. Ce sont des joueurs absolument clés, de par leurs qualités et leurs mentalités. Notre défi sera d’avoir un groupe fort pour les deux matches décisifs qui se profilent, face à Monaco puis face à Rennes, en finale de Coupe de France. »

UNE RÉACTION COLLECTIVE ATTENDUE
« Avant les trois derniers matches de L1, nous comptions 20 points d’avance et tous les observateurs disaient que ce championnat était fini, mais ce n’était pas le cas. Face à Strasbourg (2-2), Lille (1-5) et Nantes (2-3), nous ne sommes pas parvenus à concrétiser ce titre de champion, et il y a beaucoup de raisons à cela. Désormais, nous devons montrer que nous sommes capables de stopper cette situation et donc remporter le championnat dimanche. Ce n’est pas le moment de se focaliser sur le résultat de Lille, mais bien de se concentrer sur nous-mêmes. J’attends une réaction de notre part face à Monaco, un match plein et que l’on montre une mentalité en adéquation avec nos ambitions. Dimanche, ce sera absolument nécessaire d’afficher notre faim de gagner et de montrer que l’on peut jouer en équipe. C’est le seul défi qui nous anime. »


MONACO PUIS RENNES : 2 DATES CLÉS
« Notre volonté est de réaliser une grosse prestation face à Monaco, pour être également prêts pour la finale face à Rennes, le samedi suivant. Nous plaçons ces deux rendez-vous à importance égale, car il s’agit de deux rencontres décisives. Nous représentons le Paris Saint-Germain, nous sommes donc bien conscients des objectifs à relever. Nous sommes face à deux challenges, et cela commence donc dès dimanche. »

NEYMAR JR
« Ney a participé à beaucoup d’entrainements collectifs, il travaille dur, très fort, avec un bon état d'esprit et il est impatient de rejouer, c’est clair. Les examens réalisés sont bons, il ne ressent pas de douleur. Il reste deux entrainements pour envisager une éventuelle convocation dans le groupe face à Monaco, mais j’ai pu voir ces derniers temps qu’il se sentait libre, confiant. Il frappe, il se distingue en un-contre-un et se montre décisif lors des entrainements, ce sont de bons indicateurs. Le plus important concernant Ney, c’est qu’il se sente libre sur le terrain, heureux de jouer sans appréhension, qu’il soit protégé par l’arbitre aussi. J’espère honnêtement qu’après cette blessure il gardera sa passion du jeu, car c’est un joueur spécial, tout le monde va au stade pour le voir évoluer. Il affectionne les duels, c’est son style, et peut-être qu’on le verra dimanche. En tout cas, je l’espère. »