Thomas Tuchel entre en Seine !

A 44 ans, Thomas Tuchel s’apprête à prendre les manettes du Paris Saint-Germain, à l’aube de l’exercice 2018-19. Avec le Baravois aux commandes, le club de la capitale a misé sur un tacticien hors-pair. C’est acté : un stratège investit Paris. La preuve par 5, arithmétiquement parlant !

27 ans, comme l’âge auquel Thomas Tuchel a enfilé son costume d’entraineur. En 2000, l’intéressé profite du changement de millénaire pour basculer vers une nouvelle carrière. Défenseur de métier entre 1992 et 1998 (notamment en D2 allemande), il est contraint de raccrocher précipitamment les crampons, la faute à des blessures chroniques. De 2000 à 2004, il applique désormais sa science du ballon rond depuis le banc, au contact des équipes de l’académie du VfB Stuttgart, une institution dans le panorama allemand. Architecte au rayon formation, ce coach étonne, détone surtout par sa précocité et mènera les U19 de Mayence au titre, en 2009. Un mois plus tard, il sera nommé à la tête de l’équipe fanion, promue en Bundesliga, empruntant alors le virage du monde professionnel. La trajectoire est tracée : celle d’un homme pressé, qui aligne déjà - à 44 printemps seulement - 18 années de management sur le CV !    

 

19, soit le nombre de jours qu’il aura fallu à Thomas Tuchel pour se faire un patronyme en Bundesliga ! Intronisé entraineur en chef de Mayence le 3 août 2009, l’ancien patron des U19 du club a plongé dans le grand bain en faisant immédiatement des remous. La première secousse remonte précisément au 22 août 2009, où Coach Tuchel et ses protégés signent un comeback fracassant parmi l’élite, en s’offrant le scalp du Bayern Munich (2-1, 3e journée). Un succès de prestige face au futur champion, annonciateur d’une éclosion. A l’image de son technicien, Mayence avale les obstacles à vitesse grand V, et bouclera l’exercice suivant dans la peau d’un Européen (5e en 2010-11 et même 2e à la trêve) ! Devenu en un temps record un théoricien du jeu de premier plan, Thomas Tuchel a déjà apposé son QI footballistique. Sa formule magique ? Une bonne dose de possession, un pressing incessant à la perte du ballon et une réputation de caméléon dans le registre tactique. Illustration : dans un même match, ce meneur d’hommes est capable de changer 2, 3, voire 4 fois de système si besoin. Illisible pour l’adversaire… et infaillible pour ses supporters !

 

 

63,75% de victoires en compétitions nationales avec Dortmund (un record), en deux saisons à la tête du BVB (80 matches disputés). Dès sa présentation en juin 2015, le charme Tuchel opère auprès des fans du Signal Iduna Park. Face au mur jaune, le Borussia colore sa première saison avec des stats éloquentes : guidés par Tuchel, les Borussen empilent 78 points en Bundesliga, synonyme de meilleure deuxième place de l’histoire dans ce championnat (derrière le Bayern Munich). Avec 2,5 buts inscrits en moyenne par rencontre et près de 65% de possession de balle (toutes compétitions confondues), le club de la Ruhr s’est voulu au passage ultra-attractif. Le style « TT » est désormais labellisé. Consacré même, puisque Thomas Tuchel se voit décerner le titre de meilleur technicien de l’année, en 2016.  

 

27/05/2017 Une date clé dans la biographie de Thomas Tuchel, qui décroche là son premier titre majeur, en s’adjugeant avec le BVB la Coupe d’Allemagne (succès 2-1, face à l’Eintracht Francfort). Après avoir éliminé le Bayern en demi-finale, au terme d’un scénario insoutenable (3-2), les Jaune et Noir tiennent là leur récompense. Au Stade olympique de Berlin, le technicien quadragénaire soigne donc sa sortie, trois jours avant d’acter son départ du Borussia. Après ce clap de fin outre-Rhin, Thomas Tuchel entend désormais soulever d’autres trophées, dans une nouvelle capitale. En ce sens, Paris devrait agir comme un tremplin !

 

 

1er coach allemand au Paris Saint-Germain. Sous la Tour Eiffel comme au Parc des Princes, Paris cultive son multiculturalisme. Depuis sa création en 1970, le club phare de la capitale a vu défiler des coaches aux influences plurielles et prendra pour la première fois l’accent allemand. En ce printemps, Thomas Tuchel est nommé 27e entraineur de l’institution PSG. Ici, le football s’érige en langage universel, alors… Willkommen Thomas Tuchel * !  

 

* Bienvenue Thomas Tuchel