Thomas Tuchel : «Continuer dans le même état d’esprit»

Conf' de presse

À la veille du 16e de finale de Coupe de France face à Lorient, ce dimanche 19 janvier à 20h55 au Stade Yves Allainmat-Le Moustoir, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias. Extraits.

GROUPE

« Malheureusement, la liste des absents est longue. Il y a une semaine, 25 joueurs étaient à l’entraînement. Tout le monde était là, ce ne sera pas le cas dimanche. Edinson Cavani, Thomas Meunier, Juan Bernat, Marco Verratti, Adil Aouchiche, Marquinhos, Thilo Kehrer et Tanguy Kouassi seront absents. Ce n’est pas grand-chose, mais tout le monde souffre d’une petite blessure. Tous ceux qui ne sont pas blessés seront donc dans groupe. On jouera avec 11 joueurs forts, une équipe qui peut gagner. J’ai confiance mais je ne veux pas trop utiliser certains joueurs, mais je n’ai pas d’alternative. »

/media/82942/papier-1.jpg

LORIENT

« C’est un match de coupe, toujours difficile et dangereux. Si l’on change trop l’équipe, certains pensent que l’on est trop confiant. On doit montrer le respect du jeu, de l’adversaire et de notre performance. Si nous modifions trop l’équipe, ce n’est pas juste pour les joueurs car ils doivent retrouver le rythme ensemble. Ce n’est pas facile. Si l’on fait quelques ajustements, c’est plus simple. On a toujours confiance mais on doit être attentif, il ne faut pas trop attendre de nous. Lorient est une équipe de Ligue 2 et les gens s’attendent donc à beaucoup de buts. Cela ne marche pas ainsi. Il faudra faire un match sérieux, avec intensité, respect pour nous et pour les autres. On est capable de gagner ensemble. »

/media/82943/papier-2.jpg

TURN-OVER

« Je suis convaincu que l’on va jouer avec l’attitude nécessaire pour gagner. Ce peut être un match très difficile, à l’extérieur, contre une équipe très forte en Ligue 2, qui n’a rien à perdre. Il ne faut pas trop attendre des joueurs qui manquent de rythme. Ce n’est jamais facile. J’attends que l’on joue avec sérieux, que l’on soit attentif aux détails, que l’on continue dans le même état d’esprit. Je suis convaincu que nous sommes capables de continuer à gagner. »