Thomas Tuchel : «Être au rendez-vous»

À la veille du 8e de finale retour de l’UEFA Champions League face à Dortmund, ce mercredi 11 mars à 21h au Parc des Princes, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a évoqué la rencontre.

Coach, comment le groupe va-t-il à la veille de la manche retour contre le Borussia ?
« Kylian Mbappé est malade, il a une angine et on va voir s’il vient s’entraîner un peu ce mardi soir, mais il n’est pas avec nous depuis deux jours. On va attendre et décider mercredi matin. Thiago Silva a fait tous les entraînements, et on décidera donc demain s’il joue ou pas, mais il est avec le groupe. Tous les autres sont là hormis Ander Herrera. Le onze de départ ? Je sais qui j’alignerai. On doit décider dans l’après-midi des titulaires et des remplaçants. On prendra les dernières décisions en ce qui concerne Kylian et Thiago demain matin. »

La préparation du match a été mouvementée…
« Le fait que nous n’ayons pas pu jouer à Strasbourg a été une mauvaise nouvelle. Nous avons pris l’avion pour Strasbourg et nous n’avons pas pu jouer pour notre dernier test avant Dortmund. Ce n'était pas un problème pour nous de jouer ce match, il devait avoir lieu samedi. On n'aurait pas eu de difficulté pour être au rendez-vous au niveau de l’intensité. Mais maintenant, ça continue d’être une situation étrange puisque qu’on joue sans nos spectateurs. Dans un match de cette importance, ils sont très importants pour créer une atmosphère spéciale, une tension, une pression sur notre adversaire. Avec ce qu’il se passe entre le coronavirus et l’angine de Kylian Mbappé, on doit s’adapter et réfléchir. En même temps, c’est un match de football et nous sommes capables de nous adapter, j’ai confiance. »

/media/86596/papier-1.jpg

Comment allez-vous aborder la rencontre ?
« Une victoire 1-0 suffit pour passer, mais j’ai l’impression que nous ne sommes pas une équipe qui peut s’imposer par le plus petit des scores. On aime attaquer et on va essayer de marquer le plus de buts possibles. Si à la fin, nous l’emportons 1-0, je serais le plus heureux et je n’aurais aucun regret. On va essayer de faire plus. »

Quel regard portez-vous sur le Borussia ?
« Ils ont joué leurs derniers matches avec le même onze de départ, le même système, la même structure, et nous avons analysé cela. Je pense que nous sommes aussi dans une meilleure situation. On a plus de joueurs en forme, même si l’on n'a pas joué contre Strasbourg. C’est dommage, mais on a compensé par des entraînements avec une intensité maximale. Dortmund est une équipe très dangereuse avec beaucoup de vitesse surtout en contre-attaque et en transition. Nous devrons être attentifs et intelligents. »