Thomas Meunier : «On est une grande famille»

Avant de rejoindre la sélection belge, le défenseur du Paris Saint-Germain était revenu sur la saison 2018-2019 du club de la capitale.

Thomas, à quel point gagner ce titre de champion de France est-il important ?
« En tant que club ambitieux, c’est le trophée que l’on doit gagner dans une saison. Le titre garantit la qualification pour la Champions League, et des revenus pour le club. C’est un tout qui fait que le Paris Saint-Germain doit remporter le championnat chaque année. Partout en Europe, des clubs ont su s’imposer dans l’histoire en accumulant les titres nationaux. Pour moi, c’est cela qui fait la réputation d’un club. C’est aussi grâce à cela que des personnes vont commencer à s’intéresser au club, et à en devenir supporters. »

Cette année, quel est ton sentiment sur l’exercice 2018-2019 ?
« Il a été tout à fait exceptionnel. L’équipe voulait battre des records, comme on l’avait déjà fait lors des saisons précédentes. On a réussi presque tous les ans à dépasser des records, qui ont pour la plupart été établis par le Paris Saint-Germain. Il ne faut surtout pas sous-estimer le travail effectué par le staff technique, les joueurs, le club dans son ensemble, mais aussi les supporters. On est une grande famille et le travail effectué tout au long de la saison et des années précédentes portent ses fruits. Il est important de souligner que ce n’est jamais facile. C’est plus simple d’atteindre le sommet, mais y rester est le plus compliqué. Et ici, pour l’instant, on a très bien fait le travail. »

Le début de saison a notamment été marqué par ses 14 victoires de suite, un record…
« Un super record ! La plupart des joueurs avait gardé le rythme de la Coupe du Monde et était encore sur son élan. Quand tu n’as que deux ou trois semaines de vacances sur toute la saison et que tu as eu une bonne préparation avant la Coupe du Monde, tu es toujours dans le rythme, tu as toujours cette envie et cette motivation. On a surfé sur cette vague de la Coupe du Monde 2018, et voilà le résultat. »

Sur le plan personnel, comment as-tu vécu la saison ?
« Elle a été marquée par les blessures, ce dont je n’avais pas l’habitude. Depuis début 2019, j’ai eu trois blessures, chaque fois d’une durée d'un mois… Trois mois d’absence, c’est long ! Mais après, je suis plutôt content de mes statistiques qui restent très positives pour le nombre de matches joués. Je suis décisif un match sur deux en moyenne, ce ne sont pas des choses à prendre à la légère. Je continue sur ma lancée depuis mon arrivée à Paris, avec des bilans qui sont à chaque fois meilleurs que la saison précédente. Je fais ce que je peux pour l’équipe et quand on travaille collectivement, on est toujours récompensé individuellement. »