Stats & Facts : l'essentiel de la victoire à Reims

Equipe première

Au lendemain de la victoire 0-2 du Paris Saint-Germain face aux Remmois à l'occasion de la 4e journée de Ligue 1, découvrez les chiffres clés et évènements marquants de la rencontre.

DÉBUTS FRACASSANTS

Paris a réussi le sans-faute ! Une semaine après leur victoire en Bretagne, les Parisiens ont sabré le champagne à Reims, enregistrant leur 4e victoire en autant de matches disputés en Ligue 1 cette saison. Après avoir perdu des plumes la saison passée en début de championnat, Paris a parfaitement entamé sa saison 21-22 en s’emparant du fauteuil de leader avant la toute première trêve internationale.

Et ce n’est que la 6e fois de son histoire que le Paris Saint-Germain parvient à obtenir un tel résultat pour ses débuts en championnat, après les saisons 1985-1986, 1992-1993, 2015-2016, 2017-2018 et 2018-2019.

À l’extérieur, le bilan des Parisiens depuis le début de l’année 2021 est lui aussi plus que flatteur, puisqu’ils restent sur une série de 11 rencontres sans défaite en Ligue 1 lorsqu’ils s’exilent hors de leurs bases. C’est d’ailleurs leur plus longue série depuis février 2018 !

Une attaque tout feu tout flamme

Avec pas moins de 12 buts inscrits lors de ses 4 premiers matches de championnat, le club de la capitale flambe offensivement. Emmenée ce dimanche soir par un trio Neymar Jr – Mbappé – Di Maria, l’attaque francilienne a d’ailleurs encore fait parler la poudre. Et avec un clean sheet à la clé !

Kylian Mbappé, auteur d’un doublé, s’est montré décisif lors de chacun de ses 9 derniers matches en Ligue 1 avec Paris (10 buts, 3 passes décisives). Petite révolution dans la panoplie du champion du monde : les buts de la tête ! Car après Brest, Mbappé s’est encore élevé dans les airs face à Reims, inscrivant ainsi 2 de ses 3 derniers buts en Ligue 1 d’un coup de casque… Soit autant que lors de ses 105 précédents buts dans l’élite.

Du côté des passeurs aussi, on saluera le travail des artistes sur le flanc droit. Di Maria, meilleur passeur de l’histoire du club, s’est parfaitement remis en selle, en lançant Mbappé sur le premier but, comme sur 5 de ses 8 dernières passes décisives. Petit clin d’œil, Fideo avait distribué la première de ses 106 offrandes il y a 6 ans jour pour jour avant celle-ci, pour ses débuts parisiens face à Monaco…

Un cran plus bas, Achraf Hakimi a parfaitement suivi l’exemple en délivrant un nouveau caviar, une semaine après son premier service en match officiel, déjà pour Mbappé. Et l’ancien Interiste n’en est pas à son coup d’essai. En effet, depuis le début de la saison 2020/21, seul Borna Sosa (12) a délivré plus de passes décisives que le latéral droit de Paris (10) parmi les défenseurs des 5 grands championnats européens.

Un soir de première

Comment revenir sur la victoire de dimanche sans évoquer ce que toute la planète football attendait tant : la tout première de Leo Messi dans son nouveau club, après 22 ans passés au FC Barcelone. Car après les buts, il y a ce qu’aucun bilan comptable ne peut expliquer : l’apnée d’un pays, l’euphorie d’un stade. Entré pour les 25 dernières minutes, le n°30 a fait basculer cette 4e journée de Ligue 1 dans un moment d’histoire, en accueillant sur son rectangle vert l’un de ses plus grands virtuoses. Et ça ne se mesure pas, ce frisson qui accompagne son premier toucher de balle…

Ce qui se mesure en revanche, c’est l’énorme coup de projecteur sur la Ligue 1, puisque l’évènement était visible dans plus de 200 pays et retransmis par plus de 52 diffuseurs. L’aura planétaire du sextuple Ballon d’Or a donc fait porter tous les regards sur le Stade Auguste Delaune, ce dimanche soir.

La première de Messi, vue par la presse

En enfilant son maillot Rouge et Bleu, Messi est d’ailleurs devenu le 476e joueur de l’histoire du Paris Saint-Germain, et le 17e Argentin passé par les rangs parisiens.