Stats & Facts : La victoire contre Montpellier à la loupe

Equipe première

Pour le compte de la 2e journée de Ligue 1 2022-2023, le Paris Saint-Germain s'est imposé 5-2 face à Montpellier, au Parc des Princes. Retour sur les chiffres et moments clés de la rencontre.

Soir de premières

Retour au bercail pour les Parisiens qui évoluaient à domicile pour la première fois de la saison, après le Japon, Tel Aviv et Clermont, où, finalement, c'était Paris aussi. Les Rouge et Bleu ont régalé pour leur première sortie au Parc des Princes, avec cinq buts inscrits, tout comme lors de la première journée à Gabriel Montpied. Paris est la première équipe à faire "double manita" lors des deux premières journées depuis Reims en 1961-1962, ça ne nous rajeunit pas.

Des grandes premières réussies donc, pour Christophe Galtier notamment, qui officiait son premier match sur le bon banc du Parc. Vitinha a lui aussi foulé la pelouse de l'enceinte parisienne pour la première fois de sa carrière, tandis que Renato Sanches, Hugo Ekitiké et Nordi Mukiele l'ont redécouverte avec la tunique rouge et bleu sur les épaules, le tout dans une ambiance des grands soirs.

Speedy Gonzales & les Insaisissables

Autant de références historiques que de magie sur le terrain. Neymar Jr est dans une forme détonante, lui qui est impliqué sur 6 buts (3 buts, 3 passes décisives) après 2 journées. Il est le premier joueur à réaliser pareille performance, devançant désormais Lacazette et ses 5 buts en deux journées en 2016-2017.

Ney aurait pu inscrire un triplé, avec un but merveilleux si la VAR n'était pas intervenue (à juste raison) pour sanctionner Kimpembe d'un hors-jeu au départ de l'action. La passe de Messi pour le Brésilien sur cette action était radieuse, une action qui aurait mérité meilleur sort, mais elle symbolise l'envie et le plaisir que prennent les Parisiens à évoluer ensemble.

Speedy Gonzales, la faute d'orthographe est volontaire, et vous comprendrez pourquoi. Renato Sanches nous sort le turbo pour sa toute première apparition avec le Paris Saint-Germain. Seulement 1 minute et 33 secondes sur le terrain, après son entrée en jeu, il trouve le fond des filets sur un centre de Nuno Mendes. Sa reprise écrasée trompe Omlin, il devient le deuxième joueur le plus rapide à marquer après son entrée en jeu, derrière Jay-Jay Okocha (1m07secs), face à Bordeaux en 1998. Il devance désormais Christophe Landrin et ses 3 minutes, contre Metz en 2005, 3 minutes qui s'apparentent à des années-lumière.

Offensifs, incisifs

Une attaque de feu, un festival offensif encore. Mais au-delà des buts, c'est la volonté incessante des Parisiens de se porter vers l'avant. Paris a touché 54 ballons dans la surface adverse ce samedi soir, un total que le club de la capitale n’avait pas atteint lors d’un match de Ligue 1 la saison précédente.

Paris concède d'ailleurs ses deux premiers buts de la saison, après avoir été infranchissable lors des deux premiers matches de la saison. Les Rouge et Bleu ont d’ailleurs inscrit au moins 2 buts lors de chacune de leurs 10 dernières confrontations avec le MHSC dans l’élite, égalant leur plus longue série de matches à au moins 2 buts contre un même adversaire en Ligue 1 (contre Caen à 2 reprises et contre Nantes).

Enfin, Mbappé, auteur de son premier but de la saison, a atteint la barre des 20 buts en Ligue 1 lors d'une même année civile pour la 4e fois, après 2021 (24 au total), 2019 (31) et 2017 (20). Il n'y a qu'en 2019 qu'il avait atteint ce total plus tôt (le 24 mai). De bon augure !