Sergio Rico : «Un but et une fierté»

A quelques heures d'affronter Lorient en 16e de finale de la Coupe de France, Sergio Rico, qui devrait garder les buts parisiens ce soir, s'est confié au micro de PSG TV.

Sergio, comment se passe ta vie ici au club ?
«Je pense que le Paris Saint-Germain est l'une des meilleures équipes au monde et pour moi, être ici et pouvoir apprendre de ces grands joueurs est un nouveau pari. C'est un but et une fierté à la fois. Être ici et pouvoir profiter et partager le vestiaire avec ces grands joueurs. Au bout du compte, chaque footballeur veut s'améliorer chaque jour et continuer à grandir en tant qu'athlète et en tant que personne.»

/media/83446/papier-1.jpg

Tu partages ton temps de jeu avec Keylor Comment vis-tu cette situation qui est nouvelle pour toi ?
«C'est une situation qui comme vous l'avez dit, est nouvelle pour moi, mais je crois toujours que chaque footballeur doit s'adapter à des situations différentes. Il y a un processus d'apprentissage, et je crois qu'il n'y a rien qui ne soit pas bénéfique dans le football. Vous devez apprendre de chaque moment, de chaque situation. Et pour moi, cette année est très productive, et j'apprends de grands joueurs. De Keylor, par exemple, j'ai la chance de m'entraîner avec lui tous les jours. C'est un honneur pour moi d'être avec eux tous.»

On imagine que vous apprenez beaucoup l'un de l'autre...
«Nous sommes en communication tout le temps car nous avons chacun des points de vue différents. Peut-être qu'il a des qualités différentes des miennes et je pense que oui, nous avons trouvé un équilibre entre ses qualités et les miennes. Je pense que ça nous rendra meilleurs, lui et moi.»

/media/83447/papier-2.jpg

Quel bilan tires-tu de tes six premiers mois à Paris ?
«Je pense que c'est très positif. Chaque fois que j'ai eu la chance de jouer, je me suis senti très bien, et très bien accueilli par les supporter et je l'apprécie vraiment. Je les remercie pour leur soutien. Je suis vraiment très heureux. Je pense que pour l'instant mon étape ici est très positive et j'espère que cela continuera ainsi.»