Presnel Kimpembe : «Ne pas les sous-estimer»

Le défenseur du Paris Saint-Germain évoque le 8e de finale retour d'UEFA Champions League face à Manchester United, sans oublier de revenir sur son but lors de la manche aller, qui a permis aux Parisiens de débloquer la situation.

Presnel, quel regard portes-tu sur la saison du Paris Saint-Germain jusque-là ?
« Sur le plan collectif, la saison est pour l'instant très positive. On construit quelque chose de bien, et on veut aussi bien la terminer. Il y a encore de belles échéances qui nous attendent, notamment avec ce match de mercredi contre Manchester United. La saison n'est pas encore finie, mais on est sur la bonne voie. »

On a senti une grande communion entre vous et les supporters au match aller...
« Le scénario était parfait. Nos supporters ont été incroyables, on s'est senti comme à la maison. Il était vraiment important pour nous d'avoir leur soutien, de savoir qu'ils étaient derrière nous. Toute l'équipe a fait un gros match. On s'est imposé 2-0, il reste maintenant la manche retour à bien négocier. Il va falloir être costaud et, surtout, ne pas prendre ce match à la légère pour se qualifier. »

Tu as marqué ton premier but en pro à Old Trafford...
« Je n'arrêtais pas de penser au fait de marquer mon premier but. Mes coéquipiers me chambraient un peu depuis le début de saison, mais je leur avais promis que je marquerais dans un grand-rendez-vous européen. C'est chose faite, j'en suis très fier et très heureux. »

Que s'est-il passé dans ta tête à ce moment-là ?
« J'ai eu pleins d'idées de célébration dans ma tête, mais tout va très vite. Je cours vers les supporters parisiens, je glisse sur les genoux et je n'ai pas le temps de me relever. Moussa (Diaby) m'attrape, on tombe, tout est allé tellement vite. C'est très difficile à expliquer, mais je sais désormais ce que cela fait de marquer un but. »

Comment aborder cette manche retour ?
« Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire comme celui-là. On sait que ce sera un match compliqué, même avec nos deux buts d'avance. Même avec quelques joueurs absents, Manchester reste Manchester... Il faut respecter leur statut de grand d'Europe. Ils doivent marquer, ils sont dans l'obligation de faire un résultat, on sait donc qu'ils vont mettre la pression. À nous de bien aborder ce match pour décrocher la qualification. Nous avons vraiment fait un bon match à Old Trafford, mais nous n'avons remporté que la première moitié de la bataille. La deuxième mi-temps est chez nous. Il faut bien se préparer et faire un gros match pour atteindre nos objectifs. »