Paris sur sa lancée

Equipe première

Quatre jours après le match plein face à Galatasaray, le Paris Saint-Germain retrouve la Ligue 1 avec un grand classique, face à l’AS Saint-Etienne. Et si les Parisiens mettent le pied sur le ballon d’entrée de jeu, ils se font aussi surprendre dès l’entame par une frappe de Bouanga (4e). Dans la foulée, le duo Neymar Jr - Mbappé anime le couloir gauche pour transpercer la défense stéphanoise. Mais c’est de la droite, sous l’impulsion de Meunier, que le club de capitale ouvre le score, sur une reprise de volée de Leandro Paredes, contrée par un Stéphanois (0-1, 10e). Le tout premier but pour l’Argentin sous le maillot Rouge et Bleu.

Aussi regroupés que disciplinés, les Verts peinent à contrôler les offensives parisiennes, portées par leurs quatre attaquants. Les hommes de Thomas Tuchel sont proches du break mais le but de Kylian Mbappé est refusé pour une position de hors-jeu (13e). Le match bascule lorsque Aholou se fait expulser logiquement, après un tacle dangereux sur Leandro Paredes (25e).

À onze contre dix, les occasions pleuvent dans la surface de Stéphane Ruffier, tandis que Thiago Silva annihile les moindres tentatives stéphanoises, à l’image de ce contre éclair de Bouanga, parfaitement accompagné par le Brésilien (32e) tandis que Marquinhos éteint les espoirs de Nordin (34e). Les Parisiens se mettent finalement à l’abri grâce à Marquinhos au départ, qui place Neymar Jr dans une position idéale pour servir Mbappé, ce dernier se charge de creuser l'écart juste avant la pause (2-0, 43e).

Au retour du vestiaire, les hommes de Claude Puel tentent d’emballer le match, et Bouanga s’y reprend à plusieurs reprises pour tenter de tromper Keylor Navas (48e), sans succès. Les Parisiens reprennent finalement le jeu à leur compte, et les occasions s’enchaînent pour Neymar (53e), Di Maria dont la reprise s’écrase sur le poteau (55e), Mbappé (57e), et toujours le très remuant numéro 10 parisien dont la tentative sur penalty échoue sur le montant de Ruffier (61e).

Après un nouveau temps fort, les Rouge et Bleu scellent définitivement leur succès sur une reprise chirurgicale de Mauro Icardi, à la réception d’un centre précis de Layvin Kurzawa après un nouveau décalage de Neymar Jr (0-3, 73e). Entre les centres "extérieur" de Mbappé et la tentative de retourné acrobatique du même Neymar, les hommes de Thomas Tuchel rivalisent de créativité dans un dernier quart d'heure tout en maîtrise. Kylian Mbappé corse finalement l’addition d’une frappe croisée après une énième ouverture de Neymar (0-4, 89e). Au terme d’un match engagé, marqué par l’abnégation des Parisiens et pas moins de 21 tirs rouge et bleu, Paris remporte ce match face à de courageux Stéphanois pour conforter sa place de leader du championnat.