Paris réussit sa rentrée !

Equipe première

Pour son retour en championnat, le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-0 à Nîmes ce vendredi soir, sur la pelouse des Costières.

/media/188525/ext-fulltime-cr-nimes.jpg

Après deux semaines de trêve internationale, le club de la capitale affrontait le Nîmes Olympique pour le compte de la 7e journée de Ligue 1. Et c’est avec une équipe amputée de nombreux absents que Thomas Tuchel a dû composer son 11 de départ, tout en lançant dans le grand bain les recrues Rafinha et Moise Kean.

D’entrée de jeu, les deux équipes ont donné le ton, promettant une rencontre placée sous le signe de l’intensité. L’opposition de style était bien visible : quand l’équipe de Thomas Tuchel tentait de tenir le ballon pour prendre le match à son compte, les Nîmois répondaient par leur impact athlétique et un jeu plus direct. Très âpre, le rapport de force virait à l’excès d’engagement avec l’expulsion de Loïck Landre (12e), tandis que Leandro Paredes quittait les rangs parisiens après un coup reçu.

Avec une grande variété dans leurs attaques, les Franciliens ont alors accentué leur domination, faisant pleuvoir les situations devant le but nîmois. Kylian Mbappé a exploité une belle ouverture de Rafinha avant de se jouer du portier nîmois pour débloquer la situation (0-1, 33e).

/media/188514/papier-nimes-4-but-mbappe.jpg

En supériorité numérique, les hommes de Thomas Tuchel ont continué à pousser, forçant le vaillant Baptiste Reynet à s’employer face à Alessandro Florenzi (37e), Moise Kean (39e), Idrissa Gueye (40e) ou encore Kylian Mbappé (43e).
Malgré une atmosphère électrique, les Parisiens sont restés concentrés pour réciter leurs gammes au retour des vestiaires. Les lignes se sont étirées à mesure que le temps défilait. Alessandro Florenzi, hyperactif sur son côté droit, a fait parler sa qualité de pied par une multitude de centres ou une frappe sur le poteau (65e), avant d’être récompensé en inscrivant le but du break d’une tête plongeante opportuniste (0-2, 77e). Kylian Mbappé s’est ensuite offert un doublé en concluant une attaque rapide d’un plat du pied parfait (0-3, 83e). Après une tête de Moise Kean sur la barre (87e), Pablo Sarabia a clos le score d’une frappe clinique en fin de match (0-4, 88e).

/media/188526/stat-mbappe-fr.jpg

Malgré une volonté incessante d’alourdir la note (pas moins de 19 tirs parisiens), c’est sur ce score de 4-0 que le Paris Saint-Germain s’est finalement imposé, rejoignant provisoirement Rennes en tête du championnat. Une 5e victoire consécutive et une préparation idoine pour le prochain rendez-vous dès mardi au Parc des Princes, avec la réception de Manchester United pour le tout premier match européen de la saison.