PARIS HÉROÏQUE !

Equipe première

Au terme d’une bataille acharnée, le Paris Saint-Germain a composté son ticket pour les demi-finales face au Bayern Munich (0-1). Retour sur le match !

Une semaine après une première manche inoubliable en Bavière (2-3), le Paris Saint-Germain retrouvait le Bayern Munich au Parc des Princes le match retour, qui allait sceller l’avenir d’un des deux finalistes de la dernière finale européenne. Privé de son capitaine, Mauricio Pochettino avait concocté un onze presque identique à celui de l’aller, avec le seul Leandro Paredes au milieu à la place de Danilo, replacé en défense centrale pour suppléer Marquinhos.

Une nouvelle fois, les deux équipes ont abordé ce rapport de force avec l'ambition de se livrer un duel de titans ! Les premières minutes ont vite annoncé la couleur : inspirations techniques, intensité folle dans les duels et combativité acharnée sur fond de bataille tactique. Dans le bon ton, les Parisiens se sont montrés à la hauteur de l’évènement. Tandis que les défenseurs ont laissé leur âme sur le terrain pour fermer les espaces, les attaquants ont lâché les chevaux à l’autre bout du terrain. Mais la chance n’a pas été du côté des Parisiens ce mardi soir…

Neymar Jr, d’un superbe enchaînement, a d’abord poussé Manuel Neuer a détourner le cuir sur le poteau (34e), avant que ce dernier ne soit sauvé par la barre sur une nouvelle inspiration géniale du Brésilien (37e). Mais c’est contre le cours du jeu, dans la foulée d’une nouvelle frappe de Neymar Jr sur le poteau (39e) et après une nouvelle intervention de Keylor Navas, que les Bavarois sont parvenus à trouver l’ouverture par Eric Maxim Choupo-Moting (0-1, 40e).

Condamnés à marquer, les visiteurs ont forcément passé la seconde en seconde mi-temps. Plus conquérants que jamais, nos Rouge et Bleu ont su montrer du répondant et sortir les crocs. Se rendant coups pour coups, les deux formations n’ont cessé d’attaquer, laissant la tension prendre du terrain. Certaines minutes semblent plus longues que d’autres, et dans cette bataille acharnée, celles emmenant les Rouges et Bleu vers le coup de sifflet final avaient un goût d’éternité.

Mais les Rouge et Bleu n'ont pas relâché leur abnégation ! Avec une solidarité exemplaire, beaucoup de sacrifices et une grande intelligence, les Parisiens ont tout donné pour résister aux vagues adverses jusqu’au coup de sifflet. Instant de délivrance pour tout le peuple rouge et bleu, après deux combats qui resteront dans les coeurs ! Après avoir réécrit l’histoire face au FC Barcelone, le Paris Saint-Germain a réussi l’exploit d’éliminer le tenant du titre de sa propre cour. Celle des géants.