Paris et le Trophée des Champions, la belle histoire 3/3

Equipe première

Le Paris Saint-Germain va participer mercredi soir à sa treizième édition du Trophée des Champions, avec un bilan largement positif de 9 succès pour trois échecs. Troisième et dernière partie du retour sur le parcours des Rouge et Bleu, recordmen des victoires dans cette compétition.

Acte 9 – 6 août 2016, à Klagenfurt

Paris Saint-Germain - Lyon : 4-1
Premier test pour le Paris Saint-Germain et son nouvel entraîneur Unai Emery en Autriche, mais les Parisiens sont trop forts pour les Lyonnais, avec déjà trois buts inscrits en 35 minutes par Javier Pastore (9e), Lucas (20e) et la recrue Hatem Ben Arfa (35e). La seconde période n’est qu’une simple formalité, Layvin Kurzawa alourdit le score (54e) puis Corentin Tolisso sauve l’honneur des Gones en toute fin de match (87e). Thiago Motta, capitaine pour l’occasion, peut brandir le trophée. Unia Emery est ravi de cette première : « Je suis très content de cette première victoire et du travail de l’équipe, qui a fait un grand travail physique avec de la pression et un très bon contrôle de la profondeur. Le résultat est bon, avec l’opportunité de marquer beaucoup de buts. »

Acte 10 – 29 juillet 2017, à Tanger

Monaco - Paris Saint-Germain : 1-2
Le Paris Saint-Germain veut sa revanche face à Monaco, qui vient d’être sacré champion de France devant les Parisiens. Malgré l’ouverture du score des Monégasques signée Sidibé (30e), le club parisien fait la différence en seconde période : un but somptueux sur coup-franc de la recrue Dani Alves (51e), puis un coup de tête d’Adrien Rabiot (63e) permettent aux Rouge et Bleu de remporter un cinquième Trophée des champions consécutif. Dani Alves apprécie ce premier trophée remporté sous les couleurs parisiennes : « Mes débuts ne pouvaient être plus beaux. Je suis ravi d’avoir pu aider mon équipe. Je suis habitué à gagner, nous avons fait un bon travail et on a pu s’imposer en seconde mi-temps. »

Acte 11 – 4 août 2018, à Shenzhen

Paris Saint-Germain - Monaco : 4-0
Le Paris Saint-Germain retrouve son dauphin Monaco à Shenzhen en Chine, pour les débuts officiels de Thoimas Tuchel. Les Parisiens sont privés de nombreux joueurs, en congés après la Coupe du monde remportée par les Bleus, et alignent plusieurs jeunes issus du centre de formation : Colin Dagba, Stanley Nsoki, Timothy Weah, et le plus expérimenté Kevin Rimane. Angel Di Maria va faire la différence en première période (30e), Christopher Nkunku va rapidement doubler la mise (40e) et le Paris Saint-Germain va facilement s’imposer, avec deux nouveaux buts signés Timothy Weah (67e) et Angel Di Maria, qui s’offre un doublé (90e+2). Thomas Tuchel est ravi : « Je suis très content, on a fait un bon match, un match très offensif malgré la chaleur. C'était une équipe jeune qui a travaillé dur. J'ai beaucoup aimé. On a mérité cette victoire. Il reste évidemment des choses à travailler, mais c'est un bon début. »

Acte 12 – 3 août 2019, à Shenzhen

Paris Saint-Germain - Rennes : 2-1
C’est un Paris Saint-Germain revanchard qui retrouve Rennes, victorieux de la Coupe de France en finale face aux Parisiens (2-2, 6-5 t.a.b.) trois mois plus tôt. Pour cette seconde édition à Shenzhen en Chine, les Bretons ouvrent rapidement le score par Adrien Hunou (13e) avant la révolte parisienne à l’heure de jeu. Kylian Mbappé, le meilleur homme sur la pelouse, remet les deux équipes à égalité (57e) et c’est Angel Di Maria, remplaçant et sur la pelouse depuis seulement 12 minutes, qui donne la victoire à Paris d’un sublime coup-franc (73e). Thomas Tuchel est satisfait : « On peut améliorer les dix premières et les dix dernières minutes. Entre les deux, on a contrôlé, et c’était très bien. Je suis très content. On a eu beaucoup d’occasions, avec 10 tirs en première période. C’est top. On a su être patients. »