Paris enchaîne !

Equipe première

Les faits marquants à la loupe :

Un constat immuable depuis 14 réceptions en L1 maintenant : à Paris, c’est décidément mission impossible pour empocher un point ! Pourtant mordants, les Crocos se sont donc invités au tableau de chasse du prédateur parisien.

6e meilleure attaque, 7e équipe à l’extérieur : Nîmes retrouvait pourtant la capitale 26 ans plus tard, avec des arguments tranchants et des ambitions dans le jeu (en 4-3-3). Mais c’est finalement un autre potentiel offensif qui s’est montré incisif…

Initialement, les Gardois sont pourtant les premiers à sortir du bois, via une frappe flottante de Savanier (11e), ou encore cette tête de Briançon (20e). Certes, les Parisiens avaient d’abord répliqué sur une tentative de Kurzawa en pivot (12e), mais il aura fallu attendre la demi-heure pour que l’emprise parisienne se manifeste véritablement. Avant de se concrétiser mathématiquement… Bernardoni retarde certes la sentence devant Mbappé (34e), le VAR aussi (but refusé à ce même Mbappé à la 38e), et c’est finalement Nkunku, servi idéalement par Verratti, qui lui grille la politesse d’un enchainement fulgurant techniquement (1-0, 40e) !

Mauvais indicateur pour Nîmes : en seconde période cette saison, le Paris Saint-Germain affiche une forme… olympique. En 2018-2019, Mbappé aussi, mais le TGV parisien reste d’abord à quai, malgré de sérieuses opportunités (53e, 56e, 60e). Son 50e but en L1 le fuit, mais temporairement seulement, puisque l’international français doublera la mise, sur un centre en retrait de Bernat (2-0, 69e) ! Soulagé ? Oui. Rassasié ? Jamais ! Après avoir buté sur Bernardoni (79e), le prodige filera inscrire un doublé à toutes enjambées (3-0, 89e) ! A l’image de son « Serial Kylian », le Paris Saint-Germain assomme ce soir la L1 (17 points d’avance sur le LOSC) !

Un Parisien dans le match : Christopher Nkunku

Une tête en embuscade mercredi face à Montpellier (5-1) et donc un plat du pied droit classieux face au voisin nîmois ! Nkunku vient de vivre une semaine en mode accéléré : 2 titularisations en 3 jours, 2 buts (sur ses 3 réalisations en L1 cette saison), et une passe décisive pour Mbappé ! Accessoirement, il aurait même pu gratifier le Parc d’un doublé, sur une merveille de lob (67e). Christopher, un véritable impact player.

Le mot : Cinquante

C’est contradictoire pour le chasseur de records qu’il est, mais Kylian Mbappé aura dû se montrer… patient. Des buts refusés (face à Montpellier puis Nîmes), des exploits de Bernardoni à conjuguer au pluriel et puis, inévitablement, le soulagement ! A 20 ans, 2 mois et 3 jours seulement, le crack a célébré son 50e but en championnat (le 21e cette saison), devenant le plus jeune joueur à atteindre ce cap symbolique en L1 ! Mieux : son 51e (en 88 matches !) a été fêté dans la foulée…

Dans le viseur :

Au Parc, restez bien cramponné à votre siège ! Pour la 3e fois en 6 jours, le Paris Saint-Germain recevra Porte d’Auteuil dès mardi (21h), en quart de finale de Coupe de France. Au menu de cette 8e et ultime date au calendrier en février : Dijon, qui marque certes le pas en L1 (18e), mais s’est aussi montré capable de sursaut dans cette compétition (succès 6-3 en 16es, à Saint-Etienne). Pour les Champions de France en revanche, pas d’ambiguïté : objectif dernier carré !