Paris avec la manière !

Equipe première

/media/33267/score-angers.jpg

Les faits marquants à la loupe :
Le leader face à son dauphin, la défense de fer parisienne opposée à l’attaque la plus prolifique de L1 : sur le papier, ce duel avait tout d’un sommet.
Sur le gazon, même impression, puisque d’entrée les hostilités sont lancées, Paredes (2e) frôlant le poteau et Pereira Lage répliquant pour le SCO, finalement mis en échec par Navas (3e).
Du mouvement, de l’allant : ce début de match est plaisant et surtout… inspirant, à l’image d’une action d’école 100% espagnole. Aligné couloir droit, Herrera lance Sarabia, qui s’engouffre dans l’espace et slalome entre trois Angevins, avant de prendre Butelle à contre-pied (1-0, 13e) ! Angers a plié, mais continue à se projeter, Alioui manquant la cible, en solo face à Navas (22e). Le portier parisien reste en éveil et doit s’employer pour boxer une frappe flottante de Santamaria (33e), qui témoigne une nouvelle fois de la teneur offensive des débats. Devant justement, Icardi rôde et profite d’un service de Sarabia pour conclure en force et signer son premier but à la maison (2-0, 37e) !

/media/33265/papier-joie-icardi.jpg

Après la pause, Paris propose les mêmes ingrédients : mordants, tranchants, les Rouge et Bleu assiègent la cage de Butelle, qui doit céder face à Gueye, en embuscade après une double tentative de Sarabia (3-0, 59e) ! La dernière demi-heure est du même acabit : Gueye et Verratti contrôlent l’entrejeu et Neymar Jr se montre très dangereux, mais Butelle évite l’hémorragie (60e, 62e, 75e) ! Alerté dans la profondeur par Choupo-Moting, Ney se montrera finalement chirurgical, lui, le roi du money-time, ses 4 buts en L1 ayant été inscrits à compter de la 70e minute cette saison (4-0, 90e) !
Avec la manière, Paris relègue donc Angers à 5 longueurs et s’empare au passage de la tête du classement des meilleures attaques (17 buts désormais, 16 pour le SCO). Une soirée bonifiée !  

Un Parisien dans le match : Pablo Sarabia
Istanbul, Paris : même combat pour Sarabia ! Auteur de sa première passe décisive sous le maillot parisien mardi face à Galatasaray, l’Espagnol a récidivé en se montrant cette fois… triplement efficace (2 passes décisives et auteur de son premier but) ! L’international espagnol (retenu ces dernières heures avec La Roja), a été buteur et passeur décisif lors d’un même match de championnat (Liga + L1) pour la 5e fois en 2019, plus que tout autre joueur des 5 grands championnats sur la période. Chapeau Pablo !

/media/33266/papier-sarabia.jpg

Le mot : Première(s)
Décidément très en vue, les recrues ! Ce samedi, Sarabia et Gueye ont débloqué leur compteur, en inscrivant chacun leur premier but sous le maillot parisien. Icardi, lui, est même devenu le premier joueur du club de la capitale à marquer lors de sa première titularisation en L1 depuis Kylian Mbappé, en septembre 2017 à Metz (5-1). Définitivement adoptés par le Parc, les derniers arrivés ! 

Dans le viseur : 
Une quinzaine internationale s’ouvre et nos internationaux s’envoleront donc pour rejoindre leurs sélections. Après cette trêve, un nouveau marathon attendra les Parisiens, avec 3 rencontres en 9 jours au menu, d’ici fin octobre. Dès le 18 octobre (20h45), les Champions de France ouvriront la 10e journée de L1 à l’Allianz Riviera, où ils restent sur deux succès consécutifs face aux Niçois. Sur la Côte d’Azur, les Rouge et Bleu brigueront surtout un 4e succès de rang à l’extérieur en championnat.