Marco Verratti : «Par moments on se croyait à domicile»

Equipe première

Le milieu international italien Marco Verratti revient sur la belle victoire à Old Trafford contre Manchester United 2-0 et se projette sur le match de dimanche à Saint-Etienne pour le compte de la 25e journée de Ligue.

C’était une belle soirée mardi à Manchester, comment expliques-tu cette victoire ?
«On avait préparé ce match et on a bien joué sur le terrain, le coach a fait un grand travail, il a simplifié les efforts de tout le monde. On savait à quels endroits on pouvait leur faire mal et quels étaient leurs forces. On a démontré une grande personnalité, jouer à Old Trafford n’est jamais facile. On a contrôlé la rencontre mais ce n’est pas fini, il reste encore 90 minutes.»

Avant ce match, il y avait des doutes notamment en raison des absents, mais vous avez su montrer votre meilleur visage...
«Les gens ont beaucoup parlé des blessures de Cavani et Neymar en disant que sans eux ce serait difficile. Mais parfois ta force vient de ceux qui ne croient pas en toi car tu les entends et tu veux leur montrer que tu peux le faire et que ces personnes ont tort. Nous sommes des professionnels et on savait qu’on pouvait faire un grand match.»

Les supporters parisiens se sont fait entendre, qu’est-ce que cela apporte quand on est sur le terrain ?
«C’est émouvant, faire un déplacement quand tu es supporter est quelque chose de magnifique. Ils nous ont donné beaucoup de force, ils peuvent te pousser à faire l’effort qui peut changer une action quand tu es fatigué. Les supporters sont la plus belle chose dans le football et on a besoin d’eux. Ils faisaient tellement de bruit que par moments on se croyait à domicile.»

Est-ce que tu sens que tu es devenu un leader au milieu de terrain ?
«J’ai l’impression que le club et les joueurs ont confiance en moi quand je suis sur le terrain, le coach lui aussi croit en moi et c’est important. Quand tu portes ce maillot, tu es obligé de tout donner pendant 90 minutes et ça je le sais. L’équipe ne dépend pas que d’un ou deux joueurs, on est un collectif qui a besoin de tout le monde.»

Dimanche tu retrouves la Ligue 1 contre une équipe difficile à jouer : Saint-Etienne !
«Aller à Saint-Etienne est toujours compliqué, chez eux ils sont difficiles à battre et surtout cette année, ils font un très bon championnat. Leur entraîneur Jean-Louis Gasset connaît le football, c‘est un homme qui m’a énormément apporté quand il était au Paris Saint-Germain. On s’est beaucoup dépensé mardi en Coupe d’Europe mais on va là-bas pour gagner le match.»