Les Parisiens en réussite face à Dijon

Equipe première

Le Paris Saint-Germain s’est imposé à Dijon pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 (0-4). Retour sur le match !

Après une semaine de récupération, les Parisiens se replongeaient dans la course au championnat avec un déplacement en Bourgogne, afin d’affronter la lanterne rouge. Privé de nombreux joueurs cadres, Mauricio Pochettino avait misé sur un onze inédit depuis son arrivée, avec le trio Draxler-Kean-Mbappé aux avant-postes, épaulé par Rafinha dans le cœur du jeu.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir la configuration de la rencontre : une attaque-défense entre une formation parisienne très entreprenante et un bloc bas qui allait tenter de fermer les espaces. Mais les champions du France ont affiché d’entrée de jeu leur détermination, avec un premier temps fort d’entrée de jeu, Julian Draxler et Kylian Mbappé (4e) faisant passer plusieurs frissons dans la défense du DFCO. Et c’est de Moise Kean que la lumière est rapidement venue ! Après un mouvement amorcé par Kylian Mbappé et relayé par Abdou Diallo, l’Italien a réalisé un enchaînement contrôle-frappe parfait (0-1, 7e), signant au passage son 4e but sur les 5 derniers matchs.

Les hommes de Mauricio Pochettino ont donc eu le mérite de se faciliter la tâche. Dès lors, tout l’enjeu consistait à ne pas relâcher la pression pour se mettre rapidement à l’abri ! Sérieux, concentrés, les Parisiens ont donc continué à mettre la pression sur leurs hôtes. Une volonté payante puisque Kylian Mbappé a fait le break sur penalty (0-2, 32e), confortant l’écart en tête du classement des buteurs.

Forts de leur avance, les joueurs de la capitale ont logiquement fait pleuvoir les occasions dans la surface d’Anthony Racioppi, à l’image de ces buts finalement signalés hors-jeu de Julian Draxler (37e, 74e). Mais c’est l’intenable Kylian Mbappé, servi parfaitement par Rafinha, qui s’est chargé d’enrouler sa frappe du gauche pour enfoncer le clou au terme d’une action d’école (0-3, 50e).

Dans ce match à sens unique, les Rouge et Bleu n’ont plus laissé aucune miette à leurs adversaires. Mieux, les Parisiens sont même parvenus à accélérer à nouveau pour creuser l’écart. D’une tête catapultée au fond des filets suite à un corner, Danilo Pereira a inscrit le 4e but parisien (0-4, 82e).

Une gestion maîtrisée par des Parisiens impliqués jusqu’au terme de la rencontre, qui permet donc au Paris Saint-Germain de reprendre sa marche en avant pour s’accrocher à la tête du championnat. Une belle réaction après Monaco, et une bonne opération avant deux nouveaux déplacements, à Bordeaux mercredi en Ligue 1 et à Brest samedi prochain en Coupe de France.