Les Parisiens défaits à City... Mais qualifiés !

Equipe première

Le Paris Saint-Germain s’est incliné sur la pelouse de Manchester City pour le compte de la 5e journée de la phase de groupe de l’UEFA Champions League (2-1). Retour sur le match.

Un match électrique dans le froid glacial de Manchester…Près de deux mois après la belle victoire arrachée au Parc des Princes (2-0), les Parisiens se déplaçaient en terres anglaises pour la grande affiche de ce groupe A. Sur une pelouse hostile où les champions d’Angleterre n’avaient pas concédé la moindre défaite cette saison, Mauricio Pochettino avait aussi dû composer avec les absences de dernières minutes de Verratti et Wijnaldum.

Et l’intensité dans laquelle se sont plongés les 22 acteurs dès l’entame du match a planté le décor : les hommes de Pep Guardiola allaient bien confisquer le ballon et faire pleuvoir les vagues dans la surface parisienne. Comme au match aller, nos Rouge et Bleu ont donc dû résister tous ensemble, subir sans paniquer. Et tous les Parisiens s’y sont employés : Presnel Kimpembe a été auteur d’un sauvetage sur une remise de Rodri devant le but (5e), Hakimi a détourné de justesse un ballon de l’intenable Mahrez (18e), tandis que Keylor Navas n’a cessé de faire chauffer les gants pour freiner les ardeurs mancuniennes. Et le Costaricien a même pu compter sur son poteau pour le sauver in extremis d’une frappe puissante de Gündogan (33e).

Alors, c’est vrai, même si nos flèches ont tout donné pour saisir chaque opportunité, à l’instar de Neymar Jr (17e), Hakimi, Nuno Mendes et surtout Mbappé (44e), les Parisiens ont surtout dû résister dans l’adversité. Mais cette ténacité a porté ses fruits dès le retour des vestiaires ! Sur leur première incursion, les hommes de Mauricio Pochettino ont trouvé l’ouverture au terme d’une merveilleuse action collective conclue avec sang-froid par un Kylian Mbappé de gala ! (0-1, 50e).


Et puis, le vent a tourné. Alors que les deux équipes se rendaient coups pour coups, les Citizens sont d’abord parvenus à égaliser par Sterling, à la réception d’un centre de Walker (1-1, 63e). Malgré une fin de match complètement débridée, et alors que Mauricio Pochettino avait été contraint à remplacer Ander Herrera et Nuno Mendes - tous deux sortis sur blessures - Neymar Jr a été tout proche de redonner l’avantage à Paris après une nouvelle action d’école. Mais ce sont finalement les hommes de Guardiola qui ont trouvé le chemin des filets, dans la foulée, par Gabriel Jesus (2-1, 77e).

Spectaculaire, ce match n’a finalement pas tourné en faveur des Parisiens. Mais il fallait aussi compter sur l’autre match de la soirée, opposant Bruges au RB Leipzig. Et les Allemands ont fait le boulot, s’imposant 4-0 chez les Belges, et assurant ainsi l’essentiel aux Parisiens : la qualification ! Alors au terme de cette 5e sortie dans cette phase de poules, le club de la capitale a désormais l’assurance qu’il vivra bien un printemps européen. Long et semé d’obstacles, le chemin continue...