Julian Draxler : « Prêts pour la dernière ligne droite »

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain revient sur le début de saison du club de la capitale, avant de se pencher sur le sprint final.

Julian, tu es arrivé à Paris en janvier 2017. Comment te sens-tu ici ?
« Le temps passe vite, ça fait déjà quatre ans ! Je suis heureux ici, j'aime le club, mes coéquipiers, la ville. L'équipe m'a beaucoup aidé dès le début, puis j'ai appris le français rapidement pour pouvoir communiquer dans la vie de tous les jours. Paris est une ville impressionnante pour moi qui vient d'une petite ville d'Allemagne. C’est une ville où je me sens bien. »

Tu as une très jolie statistique : 4 buts en 4 tirs cette année en Ligue 1…
« Ça c’est de l’efficacité ! Après, tout dépend à quel poste je joue. Si je continue à jouer plus offensif, je continuerais à avoir ces opportunités de buts. Je suis un joueur polyvalent qui peut jouer à différents postes en fonction des besoins de l’équipe. C’est donc une bonne statistique pour moi. J’espère continuer à avoir l’opportunité de tirer autant au but. Il y a beaucoup de qualité au poste d’attaquant et de la concurrence à Paris, mais j’arrive toujours à jouer des matches et à montrer mes qualités. Je suis satisfait du rôle que j’ai. »

Contrairement à ce que l’on peut croire, c’est beaucoup de travail d'enchaîner les victoires, il n’y a jamais rien d’acquis...
« Oui j’ai parfois l’impression qu’en France, les gens considèrent que c’est quelque chose de normal de gagner le championnat ou une coupe parce qu’on est le Paris Saint-Germain. C’est le travail de toute l’équipe tout au long de l’année qui rend cela possible. Cette année est plus difficile, c’est très serré. Un grand défi nous attend. Nous allons tout faire pour gagner le championnat et les autres compétitions. »

DRAXLER

Cette qualification face à Barcelone vous a donné un regain d’énergie et de confiance pour la suite de la compétition ?
« Barcelone est une grande équipe. Nous avons gagné 4-1 chez eux, où nous avons fait un match impressionnant. Avoir éliminé cette équipe nous a donné confiance. Je sens que nous sommes prêts pour la dernière ligne droite. Il y a encore beaucoup de matches à jouer. On va jouer pour gagner tous les trophées et être prêts physiquement et mentalement à chaque match. »

Quelques mois après la dernière finale de Champions League, vous allez retrouver le Bayern Munich. Est-ce une motivation supplémentaire ?
« C’est un tirage qui n’est pas facile car le Bayern est une des meilleures équipes au monde. Ils ont gagné la Champions League contre nous l’année dernière. Mais nous avons aussi une très grande équipe et des joueurs incroyables. Je pense que ce sera un match très serré. Les détails seront importants et feront la différence. Je sens que l’équipe est prête à jouer cette confrontation. On va tout donner. »