Eric Junior Dina-Ebimbe : « Rendre la confiance qu'on me donne »

Interviews

Le jeune milieu de terrain parisien a accordé un entretien à PSG TV cette semaine. Il évoque son bonheur de pouvoir porter le maillot rouge et bleu au plus haut niveau, et son parcours qui lui a permis de s'aguerrir.

Eric, tu es aujourd'hui un joueur professionnel au Paris Saint-Germain, c'est quelque chose d'énorme...

« Après un long chemin, j'ai réussi à réaliser un rêve, qui est de jouer pour mon club de coeur, le club que je j'aime dans la ville où j'ai grandi. C'était une grande fierté pour mes parents d'être avec moi ce jour où j'ai signé mon premier contrat professionnel. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais, j'ai beaucoup de beaux souvenirs, mais celui-là était vraiment incroyable. »

On imagine que tout n'est pas simple pour en arriver là...

« Il y a des périodes plus compliquées. Quand j'ai fait la transition de la formation au Centre de Formation par exemple. On commence à grandir, il y a les problèmes physiques qui arrivent, tout ne se passe pas forcément comme on le voudrait. Les coachs sont plus exigeants, il y a plus de concurrence, ce sont forcément des moments où tu doutes. Mais il faut rester concentré et garder la tête sur les épaules, il faut bosser pour continuer à progresser. »

Il y a eu des précédents avant toi, quels joueurs sont des inspirations pour les jeunes du club ?

« Presnel est un exemple pour nous. Son parcours, son courage... On sait que même si c'est compliqué au début, il ne faut rien lâcher, et continuer à travailler. Il est un vrai exemple pour moi parce qu'au final, avec du travail et de la persévérance, on peut arriver à tout. »

Tu as aussi joué la Youth League, c'est une compétition qui t'a beaucoup apporté ?

« En Youth League, on apprend beaucoup. C'est la première compétition internationale qu'on dispute, il y a beaucoup d'intensité, et ça change aussi du championnat. On joue contre d'autres adversaires, qui sont très forts, et il y a un peu de pression, parce qu'il faut être bon dans cette compétition. C'est en jouant aussi en Youth League que j'ai compris que je commençais à franchir des étapes, et que le travail à l'entraînement portait ses fruits. »

Tu u as joué cette saison, et des matches importants, comme le Trophée des Champions...

« J'étais très content, parce que ce n'est pas donné à tout le monde de commencer un match avec le Paris Saint-Germain. Le coach m'a fait confiance, mais je suis resté professionnel, en plus c'était un match important, tout ce que je voulais c'était rendre la confiance qu'il m'a donné. C'est tout ce que j'avais en tête à ce moment-là. »