En route pour la finale !

Equipe première

/media/85124/reims-psg.jpg

Trois jours après s’être qualifié en 8e de finale de la Coupe de France du côté de Lorient (0-1), Paris a assuré l’essentiel sur la pelouse de Reims, s’offrant son ticket pour la finale de l’ultime édition de la Coupe de la Ligue (0-3).

Et ce mercredi soir, les hommes de Thomas Tuchel se sont d’abord confrontés à une équipe rémoise bien décidée à leur donner du fil à retordre. Sans complexe, les locaux ont allumé la première mèche sur une reprise acrobatique de Chavalerin, contrée in extremis (4e). Le ton était donné : malgré leur domination dans le jeu, les Parisiens allaient devoir redoubler d’audace pour trouver la faille face à la meilleure défense du championnat.

Mais leur patience a assez vite payé. Sur un corner tiré par Neymar Jr, c’est son compatriote Marquinhos qui s’est imposé dans les airs face à Munetsi pour ouvrir le score d’une tête piquée qui a fait mouche (0-1, 9e).

/media/85158/papier_s3o8229.jpg

Dans la foulée, les Rouge et Bleu ont fait passer un nouveau frisson dans l’enceinte rémoise lorsque Kylian Mbappé, lancé à pleine vitesse sur un contre, est tombé au contact de Rajkovic (12e).

Face à un bloc très regroupé, difficile ensuite pour les joueurs de la capitale de se créer pléthore d’occasions. Mais une étincelle a suffi, puisque sur un nouveau corner botté par Neymar Jr, Romao a détourné une première fois la course du ballon, poussant Ghislain Konan à dévier le ballon dans ses propres filets (0-2, 31e). Les hommes de Thomas Tuchel ont tranquillement géré cet avantage jusqu’à la pause.

/media/85154/papier_s3o8285.jpg

Au retour du vestiaire, poussé par le Stade Auguste Delaune, c’est un sentiment de révolte qui a semblé animer les Champenois, beaucoup plus incisifs. Deux fulgurances de Kylian Mbappé (60e, 62e), un rush de Neymar Jr (63e), une frappe un peu trop croisée de Doumbia (64e) et une tentative cadrée de Boulaye Dia (68e) plus tard, c’est finalement une faute qui a fait basculer cette seconde mi-temps. Les Rouge et Bleu ont en effet terminé cette rencontre en supériorité numérique après l’expulsion de Munetsi suite à un tacle non maîtrisé sur Marco Verratti (73e).

/media/85156/papier_s3o8359.jpg

Une situation qui a permis aux Parisiens de sceller leur succès. Et c’est Tanguy Kouassi, d’un but opportuniste après une frappe de Leandro Paredes détournée sur son poteau par le portier adverse, qui a enfoncé le clou, chaleureusement félicité par ses partenaires pour son tout premier but chez les professionnels (0-3, 77e). Et malgré plusieurs situations chaudes en fin de match pour les Rouge et Bleu, le score n’a plus évolué.

Au terme d’une prestation maîtrisée, le Paris Saint-Germain composte donc son ticket pour la finale de la Coupe de la Ligue. Les hommes de Thomas Tuchel défieront l’Olympique Lyonnais (qui a éliminé le LOSC mardi soir), le 4 avril prochain au Stade de France. Le rendez-vous est pris. En attendant, les Parisiens peuvent déjà se projeter sur le déplacement à Lille, dès dimanche, pour le compte de la 21e journée de Ligue 1.