Paris dompte Dijon et se qualifie en demies !

Equipe première

/media/97988/score-cdf.jpg

Trois jours après un succès spectaculaire contre Lyon (4-2), les Parisiens se déplaçaient en Bourgogne pour défier Dijon en quarts de finale de la Coupe de France. Une affiche abordée avec prudence par Thomas Tuchel puisque le DFCO était la dernière formation à s’être imposée contre les Rouge et Bleu en novembre dernier. Pour l’occasion, le technicien allemand avait concocté un 4-4-2 inédit.

C’est d’ailleurs le jeune latéral gauche Mitchel Bakker, lancé dans le grand bain pour ce match, qui a débloqué la situation dès la 50e seconde du match sans pouvoir s’en attribuer le mérite, puisque le centre au cordeau du Néerlandais a été catapulté dans ses propres buts par Wesley Lautoa (0-1, 1e).

/media/97893/papier-joie-bakker.jpg

Bousculés mais surtout portés par la clameur du Stade Gaston Gérard, les Bourguignons ont trouvé les ressources pour réagir. Le milieu offensif Mounir Chouiar a déclenché une frappe enroulée qui a fait mouche après une incursion plein axe (1-1, 13e).

Piqués, les Parisiens sont repartis dans la foulée de l’avant. Edinson Cavani d’une tentative de retourné acrobatique (14e) ou Thiago Silva sur une tête à nouveau captée (16e) ont accentué la pression avant que le Matador ne trouve le chemin des filets à la réception d’un centre de Thomas Meunier - un but refusé par la VAR (21e). Sur un contre éclair, Jhonder Cádiz a failli s’offrir le but du break mais le Vénézuélien a vu le cadre se dérober sur sa frappe croisée (41e). Intenable depuis le début de la rencontre, c’est finalement Kylian Mbappé qui a offert l’avantage aux siens juste avant la mi-temps, en réalisant sa “spéciale” : une course foudroyante en profondeur et une finition clinique (1-2, 43e).

/media/97915/papier-but-mbappe.jpg

Au retour du vestiaire, les hommes de Thomas Tuchel n’ont pas relâché la pression, et c’est Thiago Silva, plus prompt que les défenseurs dijonnais, qui a surgi pour reprendre le corner botté par Pablo Sarabia (1-3, 49e). Quelques minutes plus tard, le passeur s’est mué en buteur puisque l’international espagnol a bien repris un ballon relâché par Runarsson après une tentative de Kylian Mbappé (1-4, 55e).

/media/97918/papier-joie-ts-2.jpg

Sonnés, les Dijonnais ont ensuite logiquement subi la nette domination des joueurs de la capitale. Mais les Parisiens avaient encore faim et ont profité de la fatigue générale pour continuer à saler l’addition : d’abord sur un centre de Kylian Mbappé détourné dans ses filets par Senou Coulibaly (1-5, 86e), puis sur une reprise à bout portant de Pablo Sarabia sur une offrande du champion du monde français (1-6, 90e+1). Le 6e but de l’Espagnol en 4 matches dans la doyenne des compétitions et le dernier de cette soirée.

/media/97899/papier-sarabia.jpg

Touchés mais loin d’être coulés, les Parisiens ont donc empilé 5 buts après avoir été rejoints au score. Et c’est finalement sur ce 6-1 que les hommes de Thomas Tuchel ont validé leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de France. Deux autres déplacements périlleux attendent désormais les Franciliens, du côté d’Amiens en championnat dès samedi, et à Dortmund trois jours après pour les retrouvailles avec la Champions League.