Carton plein dans le Nord !

Equipe première

Au terme d’un match maîtrisé de bout en bout dans une ambiance magique, le Paris Saint-Germain s’est imposé face au Pays de Cassel, décrochant son ticket pour les 8es de finale de la Coupe de France. Retour sur le match (0-7) !

Les années passent, le charme de la Coupe opère toujours. Histoires improbables, oppositions magiques et instants suspendus animent, chaque saison, la doyenne des compétitions. Et ce lundi soir, tous les ingrédients étaient réunis pour vivre une grande soirée : Paris se déplaçait dans le Nord pour défier le Pays de Cassel, porté par des footballeurs amateurs, dans l'antre d’un stade Bollaert rempli par le cœur de toute sa Flandre. La symbolique était forte. Pour ce match spécial, Christophe Galtier avait d’ailleurs concocté un onze qui avait fière allure, alignant notamment Neymar Jr, Hugo Ekitike et le capitaine Kylian Mbappé sur le front de l'attaque.

Si le dénouement de ce rapport de force n'était pas écrit d'avance, son scénario l'était davantage. Sans surprise, nos Rouge et Bleu ont confisqué le ballon dans des proportions importantes face à un adversaire extrêmement vaillant pour défendre sa surface comme une forteresse... Le décor était planté ! Encore fallait-il forcer le verrou pour doucher l'enthousiasme local, mais nos Parisiens ont multiplié les assauts jusqu’à trouver la faille ! 

Et qui de mieux que le capitaine pour mettre les siens sur les bons rails ? Suite à un débordement foudroyant de Nuno Mendes côté gauche, Kylian Mbappé a placé une reprise détournée qui a fait mouche (0-1, 30e). L’avantage pour désinhiber les uns, faire craquer les autres… Puisque tout s’est accéléré, soudain. Buteur, Kylian a ensuite endossé son costume de passeur sur une combinaison limpide avec Neymar Jr, pour le but du break de l’artiste brésilien (0-2, 33e), avant de retrouver celui de finisseur d’un subtil lob pour accroître encore l’écart (0-3, 35e).

Un véritable festival pour le capitaine, qui s’est offert un triplé en bonifiant le ballon de Vitinha pour tromper Sanson d’un croisé du gauche (0-4, 42e). 

Avec ce bel avantage en poche, nos Rouge et Bleu ont pu entamer le deuxième acte bien dans leurs crampons, sans jamais faire retomber la pression sur les Nordistes. Insatiable, intraitable, notre Kylian Mbappé a été reçu quatre sur quatre en profitant d’une sortie approximative du portier local (0-5, 55e). Dans ce désir de toujours respecter l'adversaire pour faire honneur à l’événement, les Parisiens sont restés très sérieux jusqu’au bout, comme en témoigne cette subtile talonnade de Carlos Soler sur un caviar de Neymar Jr (0-6, 63e), ou cette nouvelle reprise clinique de Kylian Mbappé qui s’offrait un quintuplé ! (0-7, 79e).

Appliqués, déterminés et emmenés par un capitaine très inspiré, les Parisiens ont parfaitement rempli leur contrat contre un adversaire vaillant, dans une belle atmosphère de coupe. Ils retrouveront le rival marseillais pour un huitième de finale qui s’annonce électrique. Le rendez-vous est pris…