C’était un 12 juin : Le premier titre !

Equipe première

Il y a 49 ans jour pour jour, le 12 juin 1971, le Paris Saint-Germain remportait son premier titre majeur : le championnat du National, désormais Ligue 2.

« Le Paris Saint-Germain champion à la… Bouttier ! », c'était le titre de l’hebdomadaire France Football en référence au boxeur français Jean-Claude Bouttier, après le premier titre remporté par les Rouge et Bleu, victorieux de la poule finale du National suite à une triangulaire avec les champions du groupe Sud (Monaco) et Nord (Lille).

/media/170914/lille-2.jpg

Le Paris Saint-Germain, déjà assuré d’accéder à la première division après avoir sacré champion du groupe Centre, va essayer de remporter un premier trophée en France.
Après deux résultats nuls entre Monaco et le PSG, puis Lille et Monaco sur le même score (2-2), les Parisiens doivent s’imposer face aux Lillois pour devenir champion de France du National.

4755 spectateurs sont présents au Stade Jean Bouin et Paris réussit le KO d’entrée : Bernard Béreau ouvre le score après seulement… 30 secondes de jeu (1-0, 1re). Jacques Rémond reprend victorieusement un centre de Jean-Claude Bras et double la mise (2-0, 20e). Le club de la capitale mène logiquement à la pause mais Lille n’a pas dit son dernier mot : Mane Bajic réduit rapidement le score et relance l’intérêt de la rencontre (2-1, 52e), puis Patrick Chouvin gâche quelques minutes plus tard la balle d’égalisation (55e).

/media/170915/lille-3.jpg

Tout bascule sur un coup-franc de Bernard Guignedoux dévié légèrement dans son but par Claude Dubaële (3-1, 68e), puis une percée et un centre de Bernard Béreau sur le côté droit réceptionné par Jean-Claude Bras. L’attaquant parisien remise vers Michel Prost qui marque d’une superbe reprise en demi-volée (4-1, 80e). Le Paris Saint-Germain ne peut plus être rejoint, et est sacré champion de France malgré un dernier but lillois de Claude Dubaële (4-2, 88e).

Un succès final logique, le Paris Saint-Germain est la seule équipe à n’avoir connu que deux défaites au cours de la saison, tous groupes confondus. C’est le premier titre pour une équipe parisienne depuis le Racing Paris en 1949, le premier d’une longue série pour le Paris Saint-Germain, désormais le club plus titré en France.

/media/170916/lille-4.jpg

PARIS SAINT-GERMAIN - LOSC : 4-2 (2-0)
Samedi 12 juin 1971
Stade Jean Bouin - 4755 spectateurs
Arbitre : André Petit.
Buts : Béreau (1e), Rémond (20e), Guignedoux (68e) et Prost (80e) pour le Paris Saint-Germain, Bajic (52e) et Dubaële (88e) pour Lille.
PARIS SAINT-GERMAIN : Choquier - Djorkaeff, Mitoraj, Fitte-Duval, Cruz - Destrumelle, Béreau - Guignedoux, Rémond, Prost, Bras. Entraîneur : Phelipon.
LOSC : Delangre - Loup, Laffont, Vernoux, Gianquinto - Vernhoeve, Skorbic - Bajic, Chouvin, Dubaële, De Martigny. Entraîneur : Gardien.