Par toutes les émotions

Equipe première

/media/99852/score-l1-amiens.jpg

Trois jours après leur qualification spectaculaire à Dijon (1-6) pour les demi-finales de Coupe de France, les Parisiens se déplaçaient en Picardie pour défier Amiens pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Dans leur traditionnel 4-4-2 mais avec une équipe remaniée et emmenée par le tandem Icardi - Cavani, les hommes de Thomas Tuchel ont vécu plusieurs phases dans ce match, qui s’est soldé par un score de parité (4-4).

D’entrée de jeu, les Amiénois, poussés par le Stade de la Licorne, ont affiché leur intention de bousculer les Parisiens. Et sur leur première incursion, les locaux ont trouvé l’ouverture. Après une récupération de balle au milieu de terrain, Serhou Guirassy a bénéficié d’une ouverture de Gaël Kakuta pour tromper Keylor Navas d’un tir croisé (1-0, 5e).
Piquée, toute l’équipe francilienne s’est alors orientée vers les buts de Gurtner pour forcer le verrou amiénois. Une tentative de talonnade d’Edinson Cavani (7e), une demi-volée d’Angel Di Maria (12e) et un lob du Matador (19e) n’y ont rien fait.

/media/99846/papier2.jpg

Sans complexe, Amiens a laissé planer la menace, à l’image de Guirassy, auteur de deux occasions coup sur coup (23e, 24e). Une abnégation matérialisée par un second but, signé Gaël Kakuta en pleine lucarne (2-0, 29e) et un troisième, d’une frappe de Fousseni Diabaté (3-0, 40e). Juste avant la pause, Ander Herrera, seul au second poteau sur un corner, a ajusté une reprise de volée qui terminait au fond des filets pour réduire l’écart (3-1, 45e).

Au retour du vestiaire, les joueurs de la capitale ont repris la marche en avant. Régis Gurtner a encore sorti le grand jeu en repoussant une tête surpuissante d’Edinson Cavani (50e). Mais c’est Tanguy Kouassi sur un corner de Julian Draxler, d’une tête décroisée imparable, qui a relancé l’équipe à l’heure de jeu (3-2, 59e). La pression s’est encore intensifiée et sur un nouveau corner tiré par Angel Di Maria, Tanguy Kouassi a de nouveau pris le dessus sur ses gardes du corps pour catapulter le ballon au fond des filets et remettre les deux équipes à égalité (3-3, 65e). C’est donc par un doublé que le titi parisien a débloqué son compteur en Ligue 1 !

/media/99853/une5.jpg

Portés par cette dynamique et boostés par le coaching gagnant de Thomas Tuchel avec les entrées de Marco Verratti, Marquinhos et Juan Bernat, les Parisiens ont continué à pousser. C’est d’ailleurs sur un centre du latéral gauche espagnol que Mauro Icardi a permis à Paris de repasser devant (3-4, 73e). Et si les Rouge et Bleu ont frôlé le break avec Edinson Cavani puis Angel Di Maria, ce sont finalement les Picards qui sont parvenus à égaliser sur un contre conclu par Guirassy (4-4, 91e).

Loin d’imaginer qu’ils vivraient un scénario si rocambolesque, les hommes de Thomas Tuchel sont passés par tous les états, mais quittent la Picardie sans concéder de défaite. Désormais, les Parisiens peuvent se tourner vers le déplacement périlleux, dès mardi, du côté de Dortmund pour le 8e de finale aller de la Ligue des Champions.