Alexandre Letellier : « On connait l'amour que j'ai pour Paris »

Equipe première

’Alexandre Letellier, désormais lié au club de la capitale jusqu’en 2024, s'est confié au micro de PSGTV sur son bonheur de poursuivre l'aventure avec son club de coeur.

Félicitation pour ta prolongation Alexandre. Quelle émotion t’anime aujourd’hui ?

Du bonheur ! Je viens de prolonger mon contrat de deux saisons avec le club et je suis très content de continuer l'aventure à Paris. Je ressens de la fierté. C'est vrai que déjà c'est la deuxième fois que je prolonge, ce qui fera un contrat de 4 ans au total dans ce club. Et ce n’est un secret pour personne, on connait l'amour et l'attachement que j'ai pour Paris. C'est donc une énorme une fierté de prolonger ici.

En même temps, on imagine que quand on réalise son rêve, il y a toujours une forme de pression non ?

De la pression non, mais il faut tout faire pour être dans la continuité. Bien travailler et montrer le meilleur de moi-même, ce serait vraiment la meilleure façon de remercier le club de la confiance qu'il me donne.

Justement, tu parles de continuité. Peux-tu nous expliquer ton rôle au sein de l’équipe au quotidien ?

Le rôle de n°3 est d’abord de se tenir toujours prêt, car on ne sait pas ce qu’il peut arriver. ET puis c’est de toujours travailler, dans la bonne humeur, aider les coéquipiers. C’est un rôle qui n'est pas simple, mais il faut le connaitre et se donner à fond pour que tout le monde soit dans des bonnes conditions. Et puis le but c'est surtout d'aider du mieux que possible les autres gardiens, les préparer du mieux que possible à la compétition.

Tout ton dos est un tatouage dédié à la ville de Paris ! Il y a les fleurs de Lys, la devise de Paris, l’Arc de Triomphe… Et on distingue même le Parc des Princes ! Pourquoi ce tatouage ?

J'ai fait le Parc des Princes parce que je voulais garder un souvenir de la ville de Paris et surtout du club par lequel j'étais passé au centre de formation. Mais je l’ai fait sans même savoir que j'allais y retourner, bien évidemment. Quand tu passes par le centre de formation et que tu as cet amour du maillot et que tu es supporter, le Parc, c’est la magie et l'image du club. Voilà, ça, c'est une belle définition du club de cœur.

Tu sais d’où tu viens, puis tu supportes le club de ta ville. Et moi, je me sens à la maison ici… Je pense que c’est important aussi, dans un club, d’avoir des joueurs qui viennent du centre de formation, qui ont toujours aimé leur club et qui ont l’amour du maillot, parce qu’on peut le transmettre à ceux qui viennent.