Achraf Hakimi : « Ce n’est pas une revanche »

Conférences de presse

Le défenseur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions des médias, à la veille de l'ultime match de la phase de groupes de l'UEFA Champions League face à Bruges, ce mardi du côté du Parc des Princes à 18h45. Extraits.

BRUGES

« L’enjeu est de gagner. C’est un match de Champions League, tout le monde veut les jouer. C’est le même objectif pour tous les matches. Ce n’est pas une revanche mais un nouveau match de Champions League. On veut profiter de ce match, et de cette compétition. J’avais déjà joué contre Bruges avec Dortmund, et il est vrai que c’est une très bonne équipe, avec de bons joueurs. Elle a été très forte chez elle et mardi, ce sera pareil. Ils voudront montrer la même qualité. Le match face à Monaco ? Je ne pense qu’à celui de mardi. On verra ensuite pour celui du week-end. »

DEUXIÈME PLACE

« Ce n’est pas une déception. Il y a beaucoup de clubs qui ont réussi à remporter la Champions League après avoir terminé deuxièmes de leur groupe. Même si nous allons terminer deuxièmes, l’objectif est d’aller au bout, quel que soit l’adversaire. Les premiers de groupes ont aussi la possibilité de jouer contre de grandes équipes. Il faut penser à Bruges puis ensuite aux huitièmes de finale. »

DÉBUTS

« J’ai bien commencé la saison, et notamment eu l’occasion de marquer quelques buts. Après, je suis un défenseur et ma priorité est donc de défendre. Mais j’essaye également d’aider l’équipe et d’apporter en attaque. Mon objectif principal est d’être bon défensivement, et que l’adversaire ne marque pas. Pour le moment cela se passe bien, je m’adapte à l’équipe, à mes coéquipiers, à la ville, et j’apprends le français. »

CRITIQUES

« Les gens parlent toujours, que l’on joue bien ou mal. Il y aura toujours quelque chose à dire. On respecte les critiques, cependant, notre équipe est composée de beaucoup de nouveaux joueurs. Il faut d’abord bien s’entendre et mettre en pratique les consignes de l’entraîneur, et cela viendra petit à petit. On va s’améliorer et on prendra plus de plaisir. »

KYLIAN MBAPPÉ

« Nous sommes très bons amis. Notre complicité s’est créée de façon naturelle. On a le même âge, on aime les mêmes choses. C’est ce qui nous réunit sur le terrain et en-dehors. »