50 matches de légende : Steaua Bucarest, la folle histoire !

Equipe première

Dans le cadre du 50e anniversaire du club de la capitale, PSG.FR vous propose de revivre quelques-uns des plus grands matches de l'histoire du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, la rocambolesque histoire de la double confrontation face au Steaua Bucarest, en UEFA Champions League !

Au match aller de ce tour préliminaire de Champions League 1997-1998, le scénario est fou, théâtral... Lors de la manche aller en Roumanie, le Paris Saint-Germain s'incline sur le terrain 3-2, mais perd finalement la rencontre 3-0 sur tapis vert pour avoir fait jouer Laurent Fournier, alors suspendu. Une erreur administrative qui pourrait coûter 70 millions de francs au club de la capitale, en cas de non-qualification...

Malgré cela, Paris croit au miracle au match retour, et peut compter sur la détermination de ses joueurs, prêts pour l’exploit. Dès l’annonce du verdict, capitaine Rai mobilise ses troupes et se veut confiant : « On peut rentrer dans l’histoire ! Je sens un truc, une ferveur, le parfum de la victoire. »

/media/120891/pap-2-steaua-97.jpg

Ricardo aligne une équipe résolument offensive, avec une attaque à cinq têtes composée de Rai, Leonardo, Gava, Simone et Maurice. La pluie qui s'abat sur la capitale française n'empêche en rien les Rouge et Bleu de prendre l'assaut du but roumain dès les premières minutes. Après seulement deux minutes de jeu, Florian Maurice est retenu par le maillot dans la surface de réparation. L’arbitre accorde un penalty que Rai, malgré la pression, transforme sans trembler (1-0, 2e). Les Roumains sont incapables de réagir, asphyxiés par le rythme imprimé par les Rouge et Bleu. Paris double logiquement la mise sur un corner de Leonardo repris par Rai de la tête au premier poteau (2-0, 23e).

Leonardo, une nouvelle fois décisif, sert Marco Simone dans l’axe, le buteur parisien contrôle et marque d’une frappe en pivot (3-0, 32e). Après trente minutes de jeu, l’exploit est à portée de main des Parisiens ! Le quatrième but arrive au terme d’un mouvement collectif exceptionnel : Paul Le Guen, sur sa ligne de but près du poteau de corner, relance vers Simone. Une talonnade vers Leonardo, qui lance immédiatement Maurice dans l’axe. Personne ne rattrape le buteur parisien, victorieux de son duel face à Ritli au terme d’une course folle (4-0, 41e).

/media/123922/papier-3.jpg

Le match est plié et Rai s’offre même un triplé en reprenant de la tête un coup-franc de l’inévitable Leonardo (5-0, 56e). Le Steaua Bucarest est définitivement à terre, le Paris Saint-Germain a renversé la vapeur, retourné une situation rocambolesque et se qualifie pour la Champions League. Le Président de l'époque Michel Denisot rendra un hommage vibrant au public du Parc des Princes : « Ce soir, il a été plus grand que jamais ! »

/media/123927/papier-4.jpg

PARIS SAINT-GERMAIN - STEAUA BUCAREST : 5-0 (4-0)
UEFA Champions League - Tour préliminaire retour
Mercredi 27 août 1997 - Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Jol.
Buts : Rai (2e s.p., 23e, 56e), Simone (31e) et Maurice (41e).
PARIS SAINT-GERMAIN : Revault - Algérino, Le Guen, Roche, Domi - Ngotty - Gava, Rai (c), Leonardo - Simone, Maurice (Leroy, 76e). Entraîneur : Ricardo.
STEAUA BUCAREST : Ritli - Reghecampf, Csik, Rachita, Baciu (Ciocoiu, 67e), Miu - Rotariu (c) - Serban (Munteanu, 71e), Milataru, Nagy (Hrib, 33e) - Rosu. Entraîneur : Stoichita.