50 ans : Aux origines du club (3/12)

Le Paris Saint-Germain fêtera prochainement son 50e anniversaire. Nous allons vous faire revivre, en 12 dates clés, les grands moments de la création en 1970 du club de la capitale, le plus titré de France. Aujourd'hui, acte 3 : le 10 juin.

Après le vote des associés du Paris Football-Club, puis du comité directeur du Stade Sangermanois, la fusion et la création du futur Paris Saint-Germain est en marche.

Le 10 juin 1970, un protocole d’accord est remis aux différents protagonistes qui œuvrent depuis plusieurs mois pour la création d’un grand club de football à Paris.

On y découvre que les couleurs du futur club seront celles de Saint-Germain, qui joue alors en blanc, mais qu’un nouveau jeu de maillot est envisagé : rouge, culotte blanche et bas bleu, qui va devenir la tunique du nouveau club de la capitale.

/media/169699/protocole-1.jpg

Le siège social sera celui du Paris Football-Club, dans le XVIIe arrondissement de Paris, adresse du siège de la société de transports Calberson dont Guy Crescent est le Président.

Le Paris Saint-Germain sera présidé par Pierre-Etienne Guyot. Guy Crescent et Henri Patrelle, Président et dirigeant historique du Stade Sangermanois, sont nommés Vice-présidents.

Dans ce document, le Stade Sangermanois, club omnisports avec des sections hockey sur gazon et tennis, s’engage à ne pas recréer une nouvelle section football.

/media/169700/protocole-2.jpg

Le Paris Saint-Germain est bien un nouveau club, né de la fusion de deux entités distinctes : l’association Paris Football-Club et la section football du Stade Sangermanois.

Le 17 juin 1970, ce protocole d’accord sera paraphé par les deux parties, on décidera même que la cotisation annuelle à verser pour être souscripteur s’élèvera à 35 francs, soit un peu plus de 5 euros… La nouvelle direction du club adopte le système des « socios », cher aux clubs espagnols.

 

50 ans : Aux origines du club (2/12) >>>

50 ans : Aux origines du club (1/12) >>>