«Il ne faut pas perdre confiance»

Sevag, Président du PSG Fan Club China, nous raconte comment cette crise sanitaire est vécue en Chine et l'impact qu'elle a eu sur sa vie de tous les jours.

Alors que COVID-19 est présent dans le monde entier, Sevag, qui réside en Chine, pays où le virus est apparu, nous raconte comment il a ressenti le pic de l'épidémie en Chine, ainsi que l'après. « En Chine, comme vous le savez, cela a commencé bien avant tout ce qu'il se passe actuellement dans le monde. On était le premier pays touché. En tant qu’expatriés, nous étions assez stressés au début car nous ne comprenions pas trop ce qu'il se passait, surtout au niveau de l’épicentre, à Wuhan. On a su ensuite que c’était un virus, et on est resté calme, car on vit ici depuis longtemps. Nous sommes tous restés chez nous pour combattre ce virus. Aujourd’hui, tout est ouvert, il n’y a que les écoles qui sont encore fermées. Tout le monde recommence à reprendre une vie active. »

,

Malgré le manque d'actualité footballistique, Sevag et les membres des Fan Clubs de Chine ont su maintenir un lien tout au long de cette crise, unis par l'amour du Paris Saint-Germain. « Avec le Fan Club, on était triste que le monde du foot s’arrête. De mon côté, je suis resté à la maison et me suis occupé de ma famille. On a bien écouté les consignes et bien respecter les règles. Malgré cette crise, le Fan Club tourne toujours, car on dialogue sur les réseaux sociaux, on a des groupes en commun qui réunissent tous types de supporters du Paris Saint-Germain. Tout cela nous a permis de nous rassembler un peu plus, d’avoir plus le temps d’échanger. On continue de partager des moments tous ensemble. En tant que Président, mon but est de promouvoir l’image du Paris Saint-Germain et de permettre au club de gagner de nouveaux fans. Je partage son histoire en revivant avec eux des moments marquants du club. »

 ,


Dans ce contexte particulier, les objectifs des supporters restent inchangés : gagner le plus de titres possibles pour le club. Ils avaient déjà eu l'occasion de célébrer la qualification du Paris Saint-Germain face à Dortmund pour les quarts de finale de Champions League. « C’est le match que tout le monde attendait. Les joueurs ont fait le travail sur le terrain. Et en tant que supporters, nous sommes toujours fiers de notre équipe. Je serai toujours derrière elle, dans les bons et dans les mauvais moments. Pour cette qualification, nous nous étions tous réunis à Shanghai. Il y a aussi eu un rassemblement à Hong Kong. C’était un super moment de fête et de joie pour nous. Malgré cette pause mondiale, nos objectifs restent inchangés. On est présent, fier du Paris Saint-Germain. Et on doit viser tous les titres, comme à chaque saison. Ce match face à Dortmund, il fallait le gagner dans une ambiance particulière et avec une pression assez forte. On a montré à l’Europe qu’il faudra compter sur nous. C’est un match qui fait a énormément de bien au niveau de la confiance. »

Face à cette crise Sevag souhaitait passer un dernier message : « Il ne faut pas perdre confiance, et il faut rester chez soi. C’est la seule façon de vaincre ce virus. Il faut respecter les lois et surtout suivre les demandes et les consignes du gouvernement. C’est comme cela que l’on passera le plus rapidement à autre chose. Et continuons de supporter le PSG ! »