Irene Paredes : «Un plaisir de continuer ici »